Education sentimentale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Education Sentimentale - Flaubert
Analyse
A travers le brouillard, [Frédéric] contemplait des clochers, des édifices dont il ne savait pas les noms; puis il embrassa, dans un dernier coup d'oeil, l'île Saint-Louis, la Cité, Notre-Dame; et bientôt, Paris disparaissant, il poussa un grand soupir. p.19
Le départ de Paris pour Nogent-sur-Seine au début du roman est un moment difficile pourFrédéric qui doit quitter Paris. Ce premier passage nous donne un aperçu de ce qu'éprouve Frédéric pour Paris. Il aime Paris, non pas les bâtiments ou les clochers de cette ville mais Paris comme un tout. Les lieux cités ensuite sont de vrais clichés de Paris. Le personnage a donc une vision de Paris comme la ville cliché, sans regarder à l'intérieur de cette dernière.

M. Frédéric Moreau (…) s'enretournait à Nogent-sur-Seine, où il devait languir pendant deux mois, avant d'aller faire son droit. p.19
Nogent-sur-Seine est le lieu de la maison familiale et de l'enfance de Frédéric. Nogent est connoté dès le début très négativement avec le verbe "languir". C'est donc sans grand enthousiasme qu'il se rend dans le lieu de son enfance.

"Jacques Arnoux propriétaire de l'Art industriel,boulevard Montmartre." p.21
L'importance des rues dans Paris est très grande. Ici, Monsieur Arnoux se présente, et n'hésite pas à dire la rue dans laquelle il habite. Dans le roman, Flaubert donne une grande importance aux lieux. Comme nous le verrons dans les citations suivantes, les noms de rues sont omniprésents dans le roman.

Deux mois plus tard, Frédéric, débarqué un matin rue Coq-Héron, songeaimmédiatement à faire sa grande visite. p.36
Frédéric est de retour à Paris après deux mois à Nogent-sur-Seine. Il est heureux de retrouver sa capitale et veux tout de suite à aller retrouver des personnes. Cela montre l'impatience qu'il avait de retrouver cette ville. Il s'installe ensuite dans un hôtel situé dans la rue Saint-Hyacinthe.

Un vieillard en robe rouge dissertait d'une voixmonotone; des plumes grinçaient sur le papier. Il retrouvait dans cette salle l'odeur poussiéreuse des classes, une chaire de forme pareille, le même ennui ! Pendant quinze jours, il y retourna. p.39
Les études, qui déterminent la vie de la rive gauche de Paris, sont résumées ici en un seul terme: l'ennui. C'est tout le champ lexical des joies perdues que l'on retrouve dans cette page 39. Les études dedroits, pourtant très convoitées au début du roman car pouvant déboucher sur la réussite sociale, sont en réalité inintéressante.

Mais le soleil se couchait, et le vent froid soulevait des tourbillons de poussière. Les cochers baissaient le menton dans leurs cravates, les roues se mettaient à tourner plus vite, le macadam grinçait p.41
S'en suit ensuite une solitude car ignoré des Arnoux.Paris est donc décrit plus médiocrement, avec cette image de coucher de soleil avec du vent. C'est la solitude

Il fut moins triste au printemps, se mit à préparer son examen, et, l'ayant subi d'une façon médiocre, partit ensuite pour Nogent. P.44
Nogent est décrit ici comme le lieu de la fuite. En effet, il décide de se faire oublier à la province à cause de ses médiocres résultats aux examenset de sa situation qui est au plus bas.
De retour à Paris, le héros s'installe dans un deux pièce et reprend ses études.

Un matin du mois de décembre, en se rendant au cours de procédure, il crut remarquer dans la rue Saint-Jacques plus d'animation qu'à l'ordinaire. Les étudiants sortaient précipitamment des cafés, ou, par les fenêtres ouvertes, ils s'appelaient d'une maison à l'autre ; lesboutiquiers, au milieu du trottoir, regardaient d'un air inquiet ; les volets se fermaient ; et, quand il arriva dans la rue Soufflot, il aperçut un grand rassemblement autour du Panthéon. p.44
Paris dans le roman, c'est aussi "Paris Historique". Flaubert mélange fiction et réalité dans son œuvre. C'est donc dans "Paris Intellectuel", la rive gauche, qu'ont lieux les premiers embryons d'une...
tracking img