Education

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Montaigne a dit : « Fâcheuse éducation qu’une éducation purement livresque »

Introduction
Quand Montaigne affirme que « l’éducation purement livresque » est un regrettable voire déplorable moyen d’éducation, il n’est pas le seul à le penser à son époque.
Le terme très restrictif « purement » donne à cette affirmation un caractère d’exclusivité dont nous exposerons les dangers.Pourtant, sans aller jusqu’à l’exclusion totale du livre dans l’éducation, cette expression laisse toutefois une place non seulement au livre mais également à d’autres moyens de formation que nous essaierons de présenter.
Enfin, à notre époque, les nouvelles technologies comme Internet, sont des récents outils au service des pédagogues et de leurs élèves.
Montaigne, comme Rabelais, ens’opposant à un enseignement moyenâgeux préconisant une « tête bien pleine », font preuve d’innovation et s’attachent à défendre une éducation qui s’intègre dans le courant humaniste du XVI° siècle où « ce n’est pas une âme, ce n’est pas un corps que l’on forme mais un homme » (Livre 1er Chapitre XXV intitulé De l’institution des enfants).

1. Les dangers d’une éducation purement livresque :
SiMontaigne condamne cette éducation purement livresque, il nous appartient donc en premier lieu de déterminer quels peuvent être les dangers d’une telle pratique et les raisons qui peuvent amener à formuler cette affirmation.

1.1. Décentrage de soi :
Le premier danger d’une éducation exclusivement basée sur le livre pourrait être le décentrage de soi. Dans ce cas, l’esprit du lecteur estcentré non plus sur sa propre pensée mais sur celle d’autrui ne laissant ainsi plus de place pour une conceptualisation et une expression personnelle. Pour argumenter, le lecteur se limite à citer l’auteur en rapportant exactement ce qu’il dit. Ceci ne laisse donc aucune ouverture vers un jugement personnel. De plus, cette éducation donne à penser que tout est écrit dans les livres et qu’à toutequestion correspond nécessairement une solution qui se trouve dans un ouvrage. Or, nous savons bien qu’il n’en est rien et heureusement pour nous et pour les auteurs modernes qui souhaitent s’exprimer sur des sujets qui les passionnent.

1.2. Fermeture intellectuelle 
Le second danger semble résider dans une fermeture intellectuelle. En considérant le livre comme le moyen exclusif del’apprentissage dans le système éducatif, celui-ci risque de devenir un dogme, une opinion affirmée comme intangible et imposée comme une vérité indiscutable. Une telle éducation livresque aboutit à un conformisme intellectuel par manque d’ouverture d’esprit, à la solitude, à l’isolement du lecteur et à son enfermement loin du monde qui l’entoure. Comme le disait Marcel Jousse : « le livre est uneforme d’arrachement à la contemplation du monde ». Par excès, le livre peut devenir un vecteur « d’abrutissement pour l’élève et un alourdissement des beaux esprits» comme le rappelle Montaigne.

1.3. Pédantisme :
Le dernier danger que peut représenter cette éducation purement livresque est le pédantisme et le dessèchement de l’être. Apprendre par cœur n’est pas savoir, il fautaussi apprendre à penser et à argumenter. Pour Montaigne : « Les pédants ont la souvenance assez pleine, mais le jugement entièrement creux ». Il n’est donc pas utile d’abuser de la dialectique, de l’art du raisonnement syllogistique ou d’entasser des connaissances stériles qui non seulement ne feraient que farcir la tête sans la former mais, au contraire, la déformeraient. Une connaissance purementlivresque doit alors être considérée comme une connaissance médiocre qui ne favorise pas l’éveil de la personne et son aptitude à juger et à penser par elle-même.

2. On peut apprendre ailleurs que dans les livres :

Comme nous venons de le voir, l’exclusivité du livre dans l’éducation peut être un réel danger. Mais, peut-on apprendre ailleurs que dans les livres et ouvrir son esprit...
tracking img