Eerefd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Olivier Pellerin

JUSTICE
La justice fait l’objet de revendications fréquentes et opiniâtres. Il semble que le sentiment d’avoir subi une injustice soit un des sentiments les plus difficiles à supporter. En quoi la justice nous tient-elle tant à cœur ? En quoi nous touche-t-elle de si près ? Cette question prend plus de relief quand on considère que le mot "justice" recouvre des acceptionstrès diverses. Y a-t-il une idée commune sous ce mot, quelque chose donc qui soit de surcroît capable de nous affecter en profondeur ? Concernant la polysémie, ce que l’on reçoit de la tradition c’est le bouquet de significations suivantes : il y a la justice distributive qui se distingue de la justice commutative ; en tout état de cause la justice se rapproche étymologiquement de la justesse ;apparemment proche de la justice distributive il y a la justice corrective qui restaure un ordre légal (ou légitime) rompu ; cette justice qui s’appuie sur la loi n’est pas à confondre avec la vertu de justice qui est qualité morale de la personne et de ses actes 1 ; il apparaît aussi que la justice réglée par la loi doive encore être distinguée d’une justice plus haute dénommée "équité" ou mêmeMiséricorde ; on parle par ailleurs de "justice immanente" ; il apparaît encore que Platon considère la justice comme une harmonie plus que comme une égalité.

Justice comme justesse
L’étymologie et l’intuition immédiate rapprochent la "justice" de la "justesse", substantifs. Dans les deux cas on dit "c’est juste", adjectif. Au sens de justesse on dit les choses suivantes : "c’est trop juste" – àpropos d’un vêtement ; "tout juste le temps" ; "juste à temps" ; "juste un peu". Ces occurrences amènent avec elles l’idée d’une frontière, d’une limite qui n’est l’objet d’aucun écart – ni trop à droite ni trop à gauche, ni trop ni trop peu. Cette justesse se pense à partir d’un écart possible, écart qui a été évité. Il faut donc s’attendre à ce que la justice soit plus ou moins consciemment penséesur un mode négatif. La justice ne serait alors pas une qualité qui viendrait parfaire ultimement une réalité – acte, parole, structure… – préexistante. Ce serait un label de non défaillance concernant cette réalité, défaillance perçue comme possible. La justice, si l’on n’y prend pas garde, pourrait n’être considérée que comme la négation d’une négativité. La justice ajoute-telle à la splendeur dela communauté, ou n’est-elle que le certificat d’une morne normalité ? Par ailleurs, de manière imagée, un écart est également envisageable par rapport à la vérité, d’où l’expression "c’est juste" pour signifier "c’est exact", "c’est vrai". En forçant un peu on peut avancer que cette exactitude, comme les autres acceptions de la justice, peut être pensée en termes d’égalité ; ici ce serait parrapport au couloir d’erreur possible qui se situe autour. Au milieu du couloir on se situe à égale distance des bornes où l’erreur serait extrême.

Justice distributive
Le respect de la frontière idéale est également présent dans la notion de justice distributive. Cette dernière concerne le partage d’un bien commun, du trésor public, entre les membres de la communauté : État, entreprise,association… Le partage s’opère tout naturellement à proportion de la contribution de chacun, une fois déduits les frais de la communauté prise en tant que telle et une fois ajoutés les éventuels bénéfices issus de la mise en commun 2 . La redistribution – la rétribution – est donc essentiellement pondérée selon la contribution.
1 2

La moralité intègre à l’acte l’intention qui anime cet acte. Il y aune fécondité dans la mise en commun.

Il arrive néanmoins que la justice distributive impose l’égalité stricte des parts, ainsi en est-il des dotations initiales : une part de galette des rois ; la donne dans un jeu de société ; l’énoncé du sujet ou les conditions de l’épreuve dans un concours. Il y a même des circonstances où la justice exige que certains candidats soient affectés d’un...
tracking img