Effet de serre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4497 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’effet de serre
samedi 29 mai 2004
L’effet de serre
-  Plan de l’exposé
I . La définition
II . Les causes
Les gaz à effet de serre
Les activités humaines
Consommation d’énergie et émissions de CO2
Le nucléaire
Récapitulatif des émissions de CO2
III . Les conséquences
La météo
a) Le réchauffement de la planète
b)L’augmentation des précipitations et sa répercussion sur la santé
L’élévation du niveau des mers et océans
La faune et la flore
IV - Les solutions à prendre et celles à venir

L’effet de serreI. La définition-  L’effet de serre est un effet naturel de la basse atmosphère, ou troposphère (de 0 à 16 km) qui se produit à cause des gaz contenus dans l’atmosphère, principalement le dioxyde decarbone. Ces gaz retiennent une partie de la chaleur solaire reçue à la surface de la Terre. L’effet de serre est un phénomène nécessaire car sans lui la nuit serait beaucoup trop froide (environ -24º), et le jour serait beaucoup trop chaud. Il fonctionne de la même façon que les parois de verre dans une serre, le gaz carbonique et d’autres gaz retiennent la chaleur autour de la terre. Les rayons dusoleil traversent l’atmosphère, quelques-uns traversent l’atmosphère (20%) pour être absorbés par la Terre (50%) qui se réchauffe, d’autres sont renvoyés dans l’espace (30%). L’effet de serre sert à maintenir l’équilibre thermique de la planète.
Effet de serre - 28.8 ko Effet de serre (JPEG, 28.8 ko) |
La répartition de la température au niveau du sol dépend de la quantité de GES (gaz àeffet de serre) dans l’atmosphère.
II. LES CAUSES1)Les gaz à effet de serre :
-  Les gaz à effet de serre (GES) contribuent majoritairement au développement du phénomène de l’effet de serre. Les plus importants GES sont la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone et le méthane. Les rejets de GES dus à l’activité humaine concernant les six gaz suivant :
Le dioxyde de carbone (CO2) :combustions, déforestation, décomposition de la biomasse...
Le méthane (CH4) : il est le produit de la végétation brûlée, digérée ou pourrie sans la présence d’oxygène. Le méthane provient des décharges publiques, des rizières et du bétails au pâturage.
L’oxyde nitreux (N20) : Il est naturel, mais l’activité humaine est la cause de son augmentation.
Les hydrocarbures fluorés (HFC)L’hydrofluorocarbone (PFC)
L’hexafluorure de soufre (SF6)
contribution à l’effet de serre - 19 ko contribution à l’effet de serre (JPEG, 19 ko) |

Le dioxyde de carbone, est le principal responsable de l’effet de serre, en effet il représente plus de 50% de l’augmentation de cet effet. Il a la capacité de s’accumuler dans l’atmosphère où il peut rester pendant plusieurssiècles.
Le rapport du Giec (groupe intergouvernemental pour l’étude du changement climatique, créé en 1998) de 2001 indique que la part du réchauffement observée depuis 40 ans ne peut être attribuée qu’à l’accumulation de gaz à effet de serre émis par l’homme.
La contribution de ces GES ne dépend pas seulement de leur concentration, mais aussi de leur durée de vie dans l’atmosphère et deleur potentiel de réchauffement global(PRG). Le PRG du CO2 étant pris comme référence (=1), le PRG du méthane est de 21 : cela signifie qu’une tonne de méthane produit le même effet de réchauffement de l’atmosphère que 21 tonnes de CO2.
2) Les activités humaines :
-  Actuellement, la première source d’émission de GES d’origine anthropique (fait par l’homme ) est l’utilisation des énergiesfossiles tels que le charbon, les produits pétroliers, gaz naturel. Ainsi, en consommant les combustibles fossiles, l’homme extrait du sol d’énormes quantités de carbone pour les libérer dans l’atmosphère dont la réaction est de réchauffer. Elles ont causé le rejet d’importantes quantités de gaz à effet de serre qui demeurent longtemps dans l’atmosphère et accentue l’effet de serre naturel.
En...
tracking img