Effet des changements climatiques sur les coraux profonds

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Réponse des COraux Méditerranéens Profonds aux changements climatiques globaux (COMP)

*Importance des coraux et des récifs coralliens d’eaux froides
Les coraux d’eaux froides, encore appelés coraux profonds, vivent généralement entre 100 et 1000 m de profondeur, dans des zones peu éclairées, les zones sombres de l’océan. De ce fait, les coraux d’eaux froides ne vivent pas en symbiose avecdes dinoflagellés, comme leurs congénères tropicaux. Ils sont cependant très diversifiés, potentiellement même plus diversifiés que les coraux tropicaux. Les espèces telles que Lophelia pertusa et Madrepora oculata (Fig. 1) peuvent former des structures s’apparentant aux récifs, et justement dénommés récifs d’eaux froides. Quelques uns peuvent s’étendre sur plusieurs kilomètres de large. Ce sont desrefuges pour de nombreuses espèces, crabes et poissons notamment, et ils contribuent significativement à la biodiversité des environnements profonds. Ces récifs sont même des haut-lieux de biodiversité, en agissant comme des pépinières à poissons. Ils sont menacés par les activités humaines, comme les recherches pétrolières, les forages, et les filets de pêche dérivants.

* L’acidification desoceans
Une large fraction du CO2, produit suite à l’activité anthropogénique, (combustion du pétrole et de biomasse) et rejeté dans l’atmosphère, est finalement absorbée par les océans. Cette absorption de CO2, suite à diverses réactions chimiques, entraîne une diminution significative du pH de l’eau de mer. Pendant la révolution industrielle, le pH de l’eau de mer, qui était de 8,20 versles années 1750, a chuté à 8,10 dans les années 1990, pour atteindre aujourd’hui 8,07. Bien que cette diminution ne semble pas importante, elle correspond quand même en une augmentation de 30% des protons depuis la période pré-industrielle, car le pH est exprimé en échelle logarithmique. Les modèles prédisent pour 2100 une diminution de pH à 7,82, ce qui correspond à 125% d’augmentation desprotons. Ce phénomène est maintenant appelé acidification des océans (bien que l’océan ne deviendra pas acide, puisque le pH restera supérieur à 7, même dans les pires scenarios).
Des niveaux élevés en CO2 dans l’eau de mer entraînent aussi une diminution de la saturation en carbonate de calcium, c’est à dire que la précipitation de ce carbonate de calcium deviendra plus difficile. De façon imagée,cette effet sera le même que celui d’un acide faible, comme le vinaigre, utilisé pour enlever les précipités de carbonate de calcium (calcaire) dans des bouilloires. Comme la plupart des squelettes d’organismes marins sont constitués de minéraux de carbonate de calcium, les organismes calcificateurs vont avoir des difficultés à construire leur squelette. L’acidification peut entraîner une multituded’autres problèmes dans le fonctionnement des océans, comme des changements dans la chaîne alimentaire, entraînant potentiellement la diminution des pêches, ainsi que de la production des moules ou des huîtres. Les récifs coralliens, sont également en danger.

* Réchauffement global, acidification des océans et les coraux d’eaux froides.
Les eaux profondes Méditerranéennes sont différentes decelles des autres océans car la température est plus élevée (environ 13°C) et proche des limites de tolérance des coraux d’eaux froides. Ainsi, l’augmentation de température, déjà observée dans les eaux profondes Méditerranéennes depuis ces 50 dernières années, pourrait induire un stress pour les coraux d’eaux froides. De plus, les eaux profondes ont une saturation en aragonite plus basse que lesautres milieux, du fait de leurs faibles températures et de leur pression élevée. Dans l’Atlantique, ce niveau est atteint à 1000m, ce qui correspond à la formation la plus profonde des récifs d’eaux froides. Ainsi, les coraux d’eaux froides et les récifs associés peuvent être encore plus vulnérables à l’acidification des océans que les récifs et coraux tropicaux.

* Quel est l’effet de...
tracking img