Effets de serre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1133 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES REJETS MASSIFS DES GAZ À EFFET DE SERRE

Introduction
Définitions « L’effet de serre existe naturellement. Il provient de certains gaz présent dans l’atmosphère, comme la vapeur d’eau, qui « piège » le rayon chauds en provenance du soleil et réfléchis par la surface de la terre. La chaleur ne s’échappe plus vers l’espace et reste concentrée autour de la planète. »
Source : dictionnaire del’écologie, CDI du collège

« C’est un processus naturel de réchauffement de l'atmosphère […] dû aux gaz à effet de serre (GES) contenus dans l'atmosphère, à savoir principalement la vapeur d'eau (qui contribue le plus à l'effet de serre), le dioxyde de carbone CO2 et le méthane CH4. Cet effet a été nommé ainsi par analogie avec la pratique en culture et jardinerie de construire des serres,espaces clos dont une ou plusieurs faces sont transparentes, laissant passer le rayonnement du soleil et le retenant prisonnier à l'intérieur. C'est le piégeage des infrarouges qui entraine une augmentation de la température. »
Source : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=3466

Source : http://effetdeserre.canalblog.com/

I/ Origine de l’effet de serre
Seulement un quartde l’énergie solaire atteint la surface de la Terre. En effet, au contact des molécules et des particules de l’atmosphère, les rayons solaires sont : - réfléchis dans l’espace (à 28%) - absorbés par le sol avec stockage d’énergie (51%) - renvoyés par la surface terrestre sous forme de rayons infrarouges donc de chaleur (21%).

Ces derniers diffusent dans l’atmosphère et sont piégés en partiepar les poussières et certains gaz, puis renvoyés vers la Terre. Le phénomène est apparu au début de la Terre grâce aux volcans qui recrachaient de nombreuses poussières ainsi que des gaz. Le réchauffement qui en résulte - effet de serre - est indispensable à la vie, c’est un apport supplémentaire de chaleur à la surface terrestre. Sans cela, la vie sur Terre ne serait pas possible : la températuremoyenne serait, en effet, de -18°C. Grâce à ce mécanisme, la température moyenne de la Terre avoisine les 15°C.

Représentation schématique des échanges d'énergie entre l'espace, l'atmosphère terrestre, et la surface de la Terre

Source : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=3466

II/ Conséquences sur la nature
L’effet de serre n’est pas nocif pour l’écosystème, maisune variation trop rapide aurait pour conséquence un changement mortel pour tous les êtres vivants de la terre, nous y compris.

Le réchauffement de la planète est la principale conséquence liée à l'effet de serre, il pourrait dans l'avenir être à l'origine d'une chaîne de catastrophes. sécheresse par baisse des réserves en eau douce montée du niveau des mers dû à la fonte des glaciers, voiredisparition de nombreuses régions côtières du Monde et donc des déplacements massifs de populations dégradation des sols par la sécheresse, la déforestation et une agriculture intensive mal adaptée, soit une baisse des ressources alimentaires (famines) prolifération d’insectes (moustiques à l’origine de nombreuses) augmentation du nombre de catastrophes naturelles notamment les cyclones qui dépendentde la température de l'océan.

Source : http://effetdeserre.canalblog.com/

III/ Rôle de l’homme
a) L’effet négatif de l’homme.
L’homme aggrave l’effet de serre à cause du CO2 rejeté dans l’air par les véhicules, les usines, l’exploitation du pétrole, le chauffage, l’électricité, etc.… Les statistiques disent qu’en France les émissions de gaz à effet de serre proviennent des transportspour 26 %, suivis de l’industrie (22 %), de l’agriculture (19 %), des bâtiments et habitations (19 %), de la production et de la transformation de l’énergie (13 %), et du traitement des déchets (3 %). Depuis 1990, les émissions ont augmenté de plus de 20 % pour les transports et les bâtiments. En revanche, elles ont diminué de 22 % dans l’industrie, de 10 % dans le secteur agricole, de 9 % dans le...
tracking img