Egades

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (993 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Egade SA Votre agence préférée lieu

1.

LES ÉGADES: FIEFS DU TUF ET DU THON
1.1. Belles…

Belles mais différentes les unes des autres, les îles siciliennes de Favignana, Levanzo et Marettimosont un paradis pour les amateurs de baignade et de plongée Admirable vue sur la mer par delà les toits de Favignana. Au premier plan, l'imposante coupole de l'église Matrice.

2.

P R AT I Q U E2.1. Le thon…
dans la cuisine voisine, sentent, même sans connaissance approfondie de l'italien, tout l'amour et la passion qu'elle y place. Le petit hôtel-restaurant «Egadi», tenu par la familleGuccione, est une adresse prisée par les gourmets. En 1948, c'était la seule pension de l'île de Favipo! Facteur de son gnana. A l'époque, la traversée entre la Sicile état, il est aussi et laprincipale des îles Egades durait encore paysan et possède trois heures. Il régnait une activité intense dans les carrières de tuf, où l'on exploitait cette roche blanche et brillante dont furent construitsjadis les splendides temples de Segeste et Selinunte.

A vrai dire, je n'aime pas le poisson, pas même le thon.
Un paradis pour les randonneurs, pour les gens las de la civilisation et de ses excès- et pour les amateurs de fromages. Ne manquez sous aucun prétexte de rendre visite à Severino Cam-

Or, voilà que Maria Guccione, notre hôtesse, nous sert à dîner du thon grillé aux herbes, ainsique des lasagnes aux fruits de mer. Et honnêtement, tout est délicieux! Entre les plats, elle nous donne des explications, afin que ses hôtes ne savourent pas son menu sans le «comprendre». N'ayezcrainte, Maria! Ceux qui goûtent les mets préparés par votre sœur Giovanna, affairée du matin au soir

soixante chèvres, plus quelques vaches, qui paissent sur un haut plateau dans l'arrière-pays.

Auport, l'établissement «Florio» débitait des dizaines de milliers de thons et d'autres poissons, qui finissaient en boîtes. Plus de huit cents indigènes gagnaient leur vie dans cette conserverie, la...
tracking img