Egalite des chances a l'ecole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8165 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Pourquoi ce sujet ? Définitions, explications et cadrage de notre TRPE.

Etant deux étudiants à l’IUFM d’Amiens, nous devons présenter un mémoire sur un sujet choisi par nous mêmes en lien avec notre formation de Professeurs des Ecoles afin de valider notre Master 1.

Nous destinant à devenir Professeurs des Ecoles et ayant respectivement une Licence de STAPS (Sciences des ActivitésPhysiques et Sportives) et de Science de l’Education, nous avons déjà eu quelques expériences professionnelles au sein de l’Education Nationale en tant que stagiaire. Nous souhaitons donc approfondir nos connaissances de « terrain » et théoriques.

Nous avons choisi d’étudier un enjeu scolaire d’actualité qui fait très souvent débat : l’égalité des chances à l’école. Ce thème s’articule souvent autourde nombreuses définitions sociologiques et des directives politiques.

L’égalité des chances est une notion compliquée à définir. Le terme égalité est, en effet, polysémique et donc sujet à polémiques.

Une inégalité est avant tout une différence perçue comme injuste dans la distribution des ressources sociales. L’école est une de ces ressources sociales car elle a pour finalités detransmettre le savoir (apprentissage, culture, compétence) et de permettre la socialisation de l’élève, c'est-à-dire lui assurer la bonne insertion au sein de la société notamment en délivrant des diplômes qui vont lui permettre de trouver un emploi. Cependant les chances de réussite ne sont pas identiques en fonction de l’établissement fréquenté, des choix optionnels, des origines socioculturelles, etc…De là naît le paradoxe de l’école républicaine, obligatoire et gratuite depuis les lois Ferry qui se doit de permettre l’égalité entre les citoyens mais qui, en réalité, peut se révéler vecteur d’inégalité.

Cet enjeu scolaire que nous allons développer peut se rejoindre dans les axes de réflexion proposés pour orienter notre réflexion sur les TRPE : « L’école est elle libératrice oualiénante », « Les valeurs de l’école » ou encore « Les méthodes pédagogiques ».

Le but de ce mémoire ne sera pas seulement de se limiter à l’étude de faits sociologiques. Nous définirons les causes de l’inégalité des chances à l’école en ayant une certaine approche historique et politique du problème. L’offre d’éducation est en effet le reflet d’un régime politique, de facteurs économiques etsociaux dans un contexte historique donné. Pour les grands sociologues (Bourdieu, Boudon, Dubbet etc…) l’école dépend en effet de la société et de son évolution.

Par ailleurs, nous nous efforcerons d’avoir un regard professionnel sur le thème étudié, tout en essayant d’adopter une certaine réflexion pédagogique sur les moyens mis à la disposition de l’enseignant afin d’assurer le plus possiblel’égalité des chances à l’école. Pour cette partie pédagogique nous nous limiterons à l’école primaire.

Le choix de ce thème reste évidement en lien avec notre formation et notre préparation au concours. En effet, cette étude de thème va nous permettre de préparer en parallèle les épreuves d’admission à l’oral et plus précisément l’épreuve d’entretien. Le jury exige que nous possédions uneconnaissance précise sur l’école, ses finalités, son fonctionnement, son histoire et sur ses approches philosophiques, sociologiques et psychologiques.

Ainsi, en fonction du thème analysé et des études que nous souhaitons aborder notre problématique sera la suivante.

II) Les aspects historiques

Premières étapes : de la révolution aux années 1880.

L’égalité des chances, une priorité du systèmeéducatif en France, est le fruit d’un long cheminement qui va de pair avec le développement de l’Ecole.

Avant les grandes lois scolaires des années 1880, le système scolaire est résolument élitiste et s’organise en deux grands réseaux de scolarisation. Après quelques tentatives pour imposer un système d’ « instruction » nationale pendant la révolution (Condorcet), Napoléon fonde les...
tracking img