Egalite des chances

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

L’égalité des chances est une caractéristique démocratique promulguée par Alexis de Tocqueville, pour lui la démocratie ne se limite pas seulement à un régime politique où les citoyens participent aux affaires de la Cité. « C'est l'égalité, mais actuelle, face à l'avenir. C'est le droit d'être libre, en se donnant les moyens de le devenir. C'est comme une justiceanticipée, et anticipatrice : c'est protéger l'avenir, autant que faire se peut, contre les injustices du passé, et même du présent. ». Proche de la notion d'équité, elle admet une inégalité "juste" induite par les capacités intellectuelles, le mérite individuel ou les efforts consentis. Dans ce dossier, nous nous intéresserons principalement à l’égalité des chances devant l’école. Pourquoi l’originesociale a-t-elle une telle influence sur la réussite et la destinée scolaire des enfants et est-elle créatrice d’inégalités ? Quelles sont les mesures prises par l’état et les acteurs sociaux pour y remédier ?
Tout d’abord, nous démontrerons que le concept d’égalité des chances est loin d’être une réalité dans le système éducatif. Enfin nous présenterons les principales actions établies parl’Etat et les partenaires sociaux.

I- Egalité des chances : une illusion

I.1- Définition
L’égalité des chances est un idéal démocratique d’égalité, qui cherche à faire en sorte que les individus disposent des mêmes droits de réussite, des mêmes opportunités de développement social. « C'est le droit égal, pour chacun, de faire ses preuves, d'exploiter ses talents, de surmonter, au moinspartiellement, ses faiblesses. » indépendamment de son origine sociale ou ethnique, de son sexe, des moyens financiers de ses parents, de sa conviction religieuse ou d’un éventuel handicap. L'égalité des chances consiste essentiellement à favoriser des populations qui font l'objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Elle a ainsi pour but de réduire les écarts liés aumilieu social. L'égalité des chances est souvent considérée comme l'un des éléments principaux de la politique libérale actuelle qui, s’il n'est pas accompagné de mesures concrètes et efficaces, peut devenir un alibi de l'accroissement des inégalités sociales et fait porter sur le seul individu la responsabilité de son sort.

I.2- Inégalités des chances dans le système scolaire

Le fait quede plus en plus de jeunes accèdent aux plus hauts niveaux d’études traduit notamment la volonté d’accroître « l’égalité des chances à l’école ». L’objectif étant de permettre à tous d’accéder aux plus hauts niveaux d’études, quelle que soit l’origine sociale. Actuellement, l’inégalité des résultats scolaires persiste car les choix des jeunes restent fortement déterminés par leur origine sociale.Ainsi, deux élèves sur trois ont redoublé avant d'arriver en terminale. Mais la proportion dépasse 75 % pour les enfants d'ouvriers non qualifiés et d'employés. Chez les cadres supérieurs, ce taux tombe à 48,8 %, et à 41 % pour les enfants d'enseignants.

Selon P. Bourdieu, l’école ne favorise pas l’égalité des chances, car les enfants originaires de milieux favorisés reçoivent un capitalculturel en phase avec celui diffusé par le système scolaire. Ainsi, ils intériorisent rapidement les attitudes légitimes du système éducatif, contrairement aux enfants issus de la classe populaire qui sont eux en situation d’acculturation, ce qui développe de la concurrence entre la socialisation scolaire et celle de leur famille. C’est pourquoi l’échec scolaire est plus probable pour ces jeunes, dufait de leur faible capital culturel.

D’après R.Boudon, les enfants et les parents de classes populaires surestiment les coûts et les risques et sous-estiment les avantages de la scolarisation. A l’opposé, les enfants et les parents des classes supérieures assument facilement les coûts et peuvent compenser les risques.

I.3- Inégalités des chances d’ascension sociale

I.3.1....
tracking img