Ekos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Entreprise EKOS

Le plan comptable préconise une analyse du compte de résultat des entreprises dans l’annexe des comptes annuels. Cette information est représentée par les soldes intermédiaires de gestion. Nous pouvons aussi complétée l’analyse par la détermination de la capacité d’autofinancement et le calcul de quelques ratios.

I. Les soldes intermédiaires de gestion

Ces soldespermettent une analyse plus précise du résultat.

1. La marge commerciale et la production de l’exercice

L’activité de l’entreprise EKOS est la construction de maisons individuelles, spécialisée dans les matériaux écologiques. C’est une activité de production et commerciale, c’est-à-dire que les matières premières et autres approvisionnements achetés sont incorporés dans les biens fabriquéspuis les produits finis sont ainsi vendus sur le marché.

a) La marge commerciale

Vente de marchandises – Coût d’achat des marchandises vendues = Marge commerciale

En 2006, la marge commerciale était égale à 10 875 € alors qu’en 2007 elle était de 26 556 €.

Nous pouvons donc calculer un ratio important : le taux de marge commerciale.

Taux de marge 2006 = (10 875 / 58 515) x 100 =18,58%
Taux de marge 2007 = (26 556 / 99 580) x 100 = 26,67%

Nous remarquons qu’en 2007 le ratio est plus élevé donc EKOS a eu un pouvoir de négociation plus fort auprès de ses clients, cela lui permet de dégager une marge commerciale plus élevée.

b) La production de l’exercice

(Production vendue + stockée + immobilisée) – Déstockage de production = Production exercice

En 2006, laproduction était de 2 488 630 € et en 2007 elle représentait 2 789 927 €.

L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires plus important en 2007, soit de 2 842 510€ contre 2 595 715€ en 2006.
Taux de variation du chiffre d’affaires = (2 842 510 – 2 595 715) / 2 595 715 x 100 = 9,51%

Grâce aux données fournies, on connaît le chiffre d’affaires (CA) de 2007 du même secteur que EKOS, il est de 28,5milliards d’€. Le nombre total d’entreprises dans ce secteur est de 19 500. Nous pouvons faire une moyenne de CA : 28 500 000 000 / 19 500 = 1 461 538,46 €, EKOS est donc au dessus de la moyenne.

2. La valeur ajoutée (VA)

La valeur ajoutée mesure la richesse créée par l’entreprise.
(Marge commerciale + Production de l’exercice) – Consommation de l’exercice en provenance des tiers =Valeur ajoutée produite

La valeur ajoutée créée par l’entreprise permet à EKOS de rémunérer ses partenaires (personnel d’entreprise, Etat et les apporteurs de capitaux internes (actionnaires) et externes (banques).

En 2006, la valeur ajoutée de EKOS était de 798 710€ contre 992 819 € l’année suivante.

Taux de valeur ajoutée 2006 = (798 710 / 2 595 715) x 100 = 30,77%
Taux de valeur ajoutée2007 = (992 819 / 2 842 510) x 100 = 34,93%

Nous constatons une amplification de la valeur ajoutée par rapport à l’évolution du chiffre d’affaires. L’entreprise est assez rentable économiquement.

Comparaison avec le même secteur :
Taux de valeur ajoutée 2007 = (11 000 000 000 / 28 500 000 000) x 100 = 38,60%

EKOS augmente sa valeur ajoutée par rapport à son chiffre d’affaires de la mêmeallure que ses concurrents.

3. L’excédent brut d’exploitation (EBE) ou insuffisance brute d’exploitation

On appelle EBE ce qui reste à l’entreprise une fois le personnel rémunérés. En outre, l’EBE est ce qui permet à l’entreprise de se financer elle-même et de rémunérer les apporteurs de capitaux. L’EBE est donc un bon indicateur de performance industrielle et commerciale de l’entreprise.(VA +subventions d’exploitation) – (Impôts, taxes et versements assimilés + charges de personnel) = Excédent brut ou insuffisance d’exploitation

En 2006, l’EBE de EKOS représentait -19 705 € mais cependant en 2007, il était de 191 188 €.
On peut remarquer une nette augmentation.

Grâce au taux de marge brute d’exploitation, nous pouvons connaître en pourcentage ce que représente l’EBE...
tracking img