El lissitzky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2564 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lettre aux instituteurs du 27 novembre 1883, Jules Ferry




Ce document est une circulaire de Jules Ferry, qui s’intitule « lettre aux instituteurs » du 27 novembre 1883, pour leur expliquer leurs nouveaux rôles et pour définir la finalité et les modalités d’une éducation morale et civique, suite au vote de la loi du 28 mars 1882, sur l’école primaire obligatoire et laïque.

L’auteurJules Ferry est né en 1832 à Saint-Dié et meurt en 1893. Il est né dans une famille de notables provinciaux. Il s’installe avocat en 1851, mais sa carrière politique commence lorsqu’il est en 1869, élu député de la 6e circonscription de la Seine sur un programme radical, anti-centralisateur et anti-militariste. Après la défaite de Sedan, il entre au gouvernement de défense nationale en 1870,et devient maire de Paris. Le 4 février 1879, il est appelé par Jules Grévy pour être ministre de l’Instruction publique, poste qu’il occupera presque sans interruption jusqu’en novembre 1883. Il fut aussi deux fois président du Conseil, en 1880-1881, et 1883-1885. Il va s’illustrer par sa politique scolaire, avec la loi sur la gratuité en juin 1881, et en mars 1882, une loi sur l’obligationscolaire, de 6 à 13 ans, et sur la laïcité des programmes, il s’agit d’assurer à tous les citoyens un degré d’instruction générale en dehors de toute considération théologique et surtout, l’école de la République va constituer une machine à instruire et à éduquer, à former des citoyens. En novembre 1883, dans un contexte de polémique des milieux cléricaux contre la laïcisation de l’école, et alorsqu’il s’apprête à quitter le ministère de l’instruction publique pour le ministère des Affaires étrangères, Jules Ferry s’adresse aux instituteurs, pour définir les modalités d’une éducation morale et civique, qui puisse faire consensus. Dans une première partie, nous verrons comment la laïcité libère l’école de la tutelle de l’Eglise, ensuite nous montrerons l’importance de la morale que doit enseignerl’instituteur, et dans une dernière partie, nous verrons quels sont les moyens d’action de l’enseignant pour atteindre les buts fixés.


I Libéralisation de la tutelle de l’église

1La religion sort de l’école

La loi du 28 mars 1882, pose les fondements de l’école républicaine, elle change le rapport de l’école à la religion en excluant la religion de l’école, L22 et 23 «l’instruction religieuse appartient aux familles et à l’Eglise ». Ainsi, il se produit L26 une séparation de l’Eglise et de l’école, car le but de Ferry c’est de faire en sorte que le politique soit indépendant du théologique, car l’école maintenant se doit de former des républicains. Pour autant, Ferry exige de l’école, la neutralité religieuse, car il est dépourvu d’agressivité anticléricale, son but n’estpas L24 et 25, de « faire une œuvre purement négative », il tient à la paix religieuse et cherche l’apaisement, Ferry n’est pas contre un enseignement religieux, il veut juste L27 et 28 distinguer les « croyances… des connaissances ». Pour cette raison, L26, il veut « assurer la liberté de conscience » et il recommande dans la lettre d’observer, une neutralité vis-à-vis des consciences de chacun,il leur demande de faire attention de ne pas choquer les convictions, L95, « au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire ». Ainsi, il enjoint les instituteurs à être tolérant, car la république se doitd’être neutre par rapport au religieux. Sans compter que le but de cette loi n’est pas de remplacer une religion par une autre, comme nous allons le voir.

2 Une laïcisation conciliatrice

Jules Ferry en excluant la religion de l’école, et en laïcisant l’enseignement, n’a pas pour but de créer une sorte de religion civile républicanisée, qui se substituerait progressivement à la religion...
tracking img