Elage oumar tall

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13107 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cheikh ‘Omar Foutiyou Tall
(Qu’Allah l’agrée) I. Introduction
De tous les noms de personnages célèbres d’Afrique Subsaharienne il est celui qui laissa la plus vive impression à tel point que certains n’ont retenu et isolé qu’une parcelle de sa noble personnalité. Cependant quelle que soit la parcelle à laquelle on s’attache on se mesure vite à la grandeur et à l’ampleur de son engagement.D’aucun l’ont décrit comme un guerrier assoiffé de conquête et fondateur d’un empire, d’autres comme un savant érudit et enseignant, tandis que certains l’ont dépeint comme un mystique et un saint aux multiples prodiges. Ce qui est indéniable c’est que ses actes extérieurs éclatants n’étaient pourtant qu’un pâle reflet devant son intériorité, car il était certes un combattant contre les penchants del’âme souillée, conquérant de sa pureté intérieure et assoiffé de Dieu. En outre, si sa science livresque avait atteint les plus hauts niveaux, elle n’était rien comparée à sa Connaissance infuse et lumineuse. De même, si ses prodiges furent nombreux aucun n’a été plus prodigieux que sa rectitude envers l’exemplarité du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) jusqu’à accéder à sasainte compagnie. Comment cela aurait-il pu en être autrement sachant ce qu’il reçut des lumières de l’irrigation du Sceau de la Sainteté Mohammadienne, le Pôle Caché Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) et que c’est par le biais du grand trésor de son amour qu’il fut propulsé à la Khilafa à l’instar des grands compagnons de Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah les agrée). Enréalité, sa seule et unique préoccupation était de répondre aux exigences de la servitude, c’est sur quoi et ce par quoi il a agi jusqu’à la fin de sa vie.

II. Sa naissance et son enfance
Il naquit vraisemblablement, selon une version, aux environs de 1212 H / 1797 ap. JC à Halwar près de Podor (près de la frontière mauritanienne) dans le Fouta Toro (Sénégal). En cette même année, Seïdina AhmedTidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) avait environ 62 ans et se trouvait encore à Boussemghoune où il avait déjà eu Sa Grande Ouverture. Le père de Hajj ‘Omar s’appelait Cheikh Sa’idou ibn Ousmane Tall (qu’Allah l’agrée) et sa généalogie remonte à un compagnon du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) nommé ‘Oqba ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée). Son père était un érudit dela classe des nobles connu pour sa piété, il avait l’habitude de réciter le Qoran en entier tous les jours en s’occupant de travailler son champ. Hajj ‘Omar (qu’Allah l’agrée) fut son quatrième fils.

Site officiel de la voie Tidjaniya – http://www.tidjaniya.com

Quant à sa mère qui s’appelait Sokhna Adama Aïssé (qu’Allah l’agrée), le terme Sokhna étant un surnom signifiant « la purifiée »,elle fut exceptionnelle en toutes ses qualités et c’était une femme de grande vertu au regard clairvoyant. Son noble fils devait dire plus tard : « J’ai laissé beaucoup d’hommes semblables à mon père dans le Fouta, mais je n’ai pas laissé de femme comparable à ma mère. » Parmi les nobles vertus rapportées à son sujet, un jour son époux Cheikh Sa’id Tall qui se rendit dans les appartements de saseconde épouse pour y passer la nuit, lui demanda de lui rapporter un tapis de prière. Cette vertueuse dame se conforma à sa demande, mais trouvant la porte fermée à son arrivée elle n’osa pas le déranger. Cependant, elle ne voulut pas non plus faire demi-tour sans s’être conformée au souhait de son époux et de ce fait, elle resta toute la nuit devant sa porte sous une pluie abondante. Le lendemainà l’aube, lorsque son époux sortit pour la prière du matin, il fut surpris de la trouver à attendre là, toute trempée qu’elle était, et lui demanda ce qui s’était passé. Elle lui expliqua son scrupule à ne pas lui désobéir ce qui le laissa stupéfait et il invoqua le bien pour elle. Dans ses invocations en sa faveur, il a dit : « On demande à Allah – Glorifié et Exalté – qu’il t’accorde un...
tracking img