Election delegues du personnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2196 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PRESENCE SYNDICALE AU SENEGAL
&
LE COMITE DES DELEGUES
Plan
Introduction
*I. La Présence Syndicale* au Sénégal
Définition
Histoire du mouvement syndical au Sénégal
Les droits syndicaux au Sénégal
Quelques exemples de centrales syndicales
II. Formation du collège des délégués
Seuil d’effectif
Nombre de délégués à élireLes collègues électoraux
Les candidatures indépendantes
L’électorat
L’éligibilité
III. Les missions des délégués
IV. Conditions d’exercice des fonctions
a) Avec l’employeur
b) Avec le personnel
V. Protection du délégué du personnel
Conclusion
Introduction
A son avènement, l’entreprise ne poursuivait qu’un objectif économique. Sous la pression desluttes ouvrières, elle fit progressivement plusieurs concessions d’ordre social pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés. A l’objectif économique initial est donc venu s’ajouter celui social, faisant ainsi le lit des relations socialesqui se nouent aujourd’hui au sein et en dehors de l’entreprise, de plus en plus dénommée organisation.
Dès lors, la gestion de ces relationsdevient un enjeu de gestion des ressources humaines auquel il importe de préparer les managers de la fonction RH ; car de nos jours, les syndicats font intégralement partie du dispositif organisationnel des sociétés modernes et se positionnent de plus en plus sur l’échiquier international par leur forte mobilisation au sein du courant alter mondialiste. Ils se déclinent généralement en syndicatsprofessionnels, syndicats d’initiative etc. Les syndicats seront abordés ici au sens professionnel, tout en faisant un exposé sur l’institution du comité des délégués
*I. La Présence Syndicale* au Sénégal
Définition Un syndicat professionnel peut être défini comme un regroupement de personnes exerçant la même profession, des métiers similaires ou connexes concourant àl’établissement de produits déterminés, ou la même profession libérale. C’est à ce titre que les syndicats sont également appelés organisations professionnelles, pouvant regrouper des travailleurs ou des employeurs.
Selon l’article L.6 du Code du travail, « les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l’étude et la défense des intérêts économiques, industriels, commerciaux, agricoles et artisanaux»
Il va de soi que les intérêts en question sont ceux des membres desdits syndicats.
Aux termes de l’article L.24 du Code du travail, «_ les syndicats professionnels régulièrement constitués d’après les prescriptions de la présente loi, peuvent librement se concerter pour l’étude et la défense de leurs intérêts économiques, industriels, commerciaux, agricoles et artisanaux._
_ Ils peuventse constituer en union sous la forme d’une fédération syndicale ou celle d’une centrale syndicale ou confédération_ ».
La fédération syndicale, est une union syndicale regroupant au moins deux syndicats professionnels d’un même secteur ou d’une même branche d’activité. Tandis que la centrale syndicale ou confédération, est, elle une union syndicale regroupant au moins deux syndicatsprofessionnels de différents secteurs ou branches d’activité.
Histoire du mouvement syndical au Sénégal Le Sénégal a pris une part importante à l'émergence et à l'affirmation du mouvement syndical en Afrique Francophone au Sud du Sahara. Dakar a été en effet le creuset à partir duquel, le mouvement syndical est né, s'est développé et a rayonné à travers toute l'Afrique Noire (grève descheminots…).
Cette part résulte de nombreux facteurs qui ont fait du Sénégal une partie et une base idéale de pénétration de l'influence et de la colonisation européenne à l'intérieur du continent.
Au nombre de ces facteurs, il faut citer :
L'ancienneté des rapports entre le Sénégal et l'Europe ;
L'expérience politique liée à la formation de la colonie, au rôle que celle-ci a joué...
tracking img