Electre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ÉLECTRE



RÉSUMÉ D’ÉLECTRE DE SOPHOCLE
La scène se passe devant le palais des Atrides. Contrairement à la tragédie d'Eschyle, il n'est pas fait mention de la tombe d'Agamemnon.
Au lever du jour, venant d'une terre étrangère, Pylade, Oreste, et son précepteur arrivent. Électre paraît. Oreste souhaite la saluer sans attendre, mais le Précepteur lui conseille d'aller honorer la tombe de sonpère.
Électre apparaît et fait une adresse pathétique au ciel, avant de supplier les divinités infernales d'assouvir sa vengeance. Le Chœur des vierges qui l'accompagne partage sa douleur, plaint sa vie d'opprimée, ainsi que son désespoir devant le retour toujours différé d'Oreste, malgré ses exhortations.
Chrysothémis, sa jeune sœur, fille plus docile et préférée de Clytemnestre, surgit avecdes objets destinés au culte funéraire qu'elle est chargée de déposer sur la tombe de son père. Une conversation assez vive a lieu entre Électre et Chrysothémis, qui révèle leurs sentiments divergents. Chrysothémis apprend à Électre qu'Égisthe, absent de la cité, a pris de graves résolutions à son encontre, et elle lui rapporte le rêve fait par Clytemnestre : dans ce rêve, Agamemnon revenait à lavie et plantait son sceptre dans le plancher de sa maison, d'où surgissait alors un arbre lumineux éclairant toute la terre. Terrifiée par cette vision, Clytemnestre avait alors ordonné à sa fille de porter des offrandes au mort en vue de l'apaiser. Électre déconseille à Chrysothémis de faire de tels dons provenant d'une mère scélérate, et lui demande de prier pour elle et pour le retour d'Oreste levengeur. Chrysothémis promet de suivre son conseil et s'en va.
Clytemnestre survient et réprimande sa fille, qui, peut-être sous l'effet du rêve qu'on lui a dévoilé, semble plus douce que d'habitude. La reine justifie l'assassinat d'Agamemnon. Électre l'attaque, mais l'altercation n'est cependant jamais violente. Ensuite Clytemnestre prie Apollon de lui accorder non seulement le bonheur et unelongue vie, mais aussi la mort de son propre fils, dont elle a eu connaissance du projet de vengeance.
Apparaît alors le précepteur d'Oreste. Se faisant passer pour un envoyé d'un ami d'Égisthe, il lui apprend la mort d'Oreste dans une course de chars au cours des Jeux Pythiques. Suit une description de la course fatale, dans une longue tirade. Clytemnestre dissimule à peine sa joie à l'annoncede la mort de son fils, bien qu'elle avoue être touchée dans sa fibre maternelle. Très vite, elle offre l'hospitalité au messager.
Électre, elle, livre sa douleur. Soudain, Chrysothémis, toute en liesse, revient du tombeau avec la certitude qu'Oreste est près de là : en effet, elle vient de retrouver une mèche de cheveux ainsi qu'une couronne de fleurs sur la sépulture paternelle. Mais Électre luiannonce la terrible nouvelle. Maintenant qu'aucun autre espoir ne lui reste, elle propose un plan pour mettre à mort Égisthe, plan rejeté immédiatement par Chrysothémis, qui le trouve déraisonnable.
Oreste arrive avec Pylade et quelques serviteurs tenant une urne de bronze, sensée contenir les cendres du jeune homme. Électre émeut tellement Oreste par ces larmes et ses plaintes que ce dernierne désire plus cacher sa véritable identité. Après une certaine préparation, il se dévoile, et lui montre l'anneau de son père, preuve de son identité. Électre tombe alors dans une joie sans pareille, jusqu'à ce que le vieux précepteur réclame un peu de prudence. Électre, non sans difficulté, reconnaît dans le vieillard le fidèle à qui elle avait confié Oreste, et lui témoigne de sa reconnaissanceéternelle. Le précepteur précipite les choses et ordonne à tout le petit groupe de pénétrer à l'intérieur du palais pour surprendre Clytemnestre, tant qu'elle est encore seule. Électre sort de nouveau pour vérifier si Égisthe n'est pas dans les parages. Du palais on entend les cris de sa mère qui agonise. Oreste, maculé de sang, apparaît avec Pylade. La malheureuse est morte, et Égisthe survient...
tracking img