Electre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé sur Electre de Giraudoux

Acte II, scène 7 :

de wikipédia :
Acte 2 scène 7Électre fait comprendre à Égisthe et à Clytemnestre qu'il s'agit là de valeurs universelles telles que la liberté, la justice et bien sûr la fraternité. Pour Électre, Égisthe n'a toujours pas payé sa dette et la défense des valeurs matérielles ne saurait s'effacer devant les valeurs morales.
La métamorphosed'Égisthe : une transfiguration
Jusque alors, son image est peu reluisante puisque, pour son entourage, il est un parjure, un infidèle, un rival, un vaurien.
Lui-même se dépeint dans sa tirade comme ayant été un jouisseur, un parasite et un fourbe. Il n'avait aucune des qualités qui devaient être celles d'un roi : il dit lui-même qu'il est lâche, faux, égoïste...
Désormais, il est unhomme nouveau qui se sent pur, fort, parfait, patriote, près à se sacrifier corps et âme pour Argos, courageux, franc, indépendant, généreux.
Il ne lui manque plus qu'une seule chose, celle que seule Électre peut lui donner ; le sens du devoir.
Égisthe devient un roi grâce aux Dieux
La loyauté est un don du ciel : les Dieux lui offrent Argos, ses tours, ses temples, ses masures, seshabitants.
Il s'instaure une relation entre Égisthe et les Dieux, ce qu'ils appellent les puissances de monde ou simplement Dieu.
Les Dieux ont décidé de la métamorphose d'Égisthe et lui dictent désormais son comportement.
On retrouve ici la notion de monarchie de droit divin.

Sur la scène 7 :
Le comportement d'Électre dans la scène est des plus intéressants. C'est à elle qu'Égisthes'adresse dès la première réplique (« Électre est là [...] Merci, Électre! »). Puis, c'est un hymne à ses dons de devineresse et d'éveilleuse de conscience qu'il entonne, s'interrogeant sur la vivante énigme qu'est la jeune fille. Clytemnestre, comme le Président, se méprendront sur le sens de ces propos, n'y voyant que des louanges déplacées, propres à faire rougir Électre. 

Commentaire de l'acteII, scène 7 de la pièce «Électre», de Jean Giraudoux, portant sur la tirade d'Egisthe qui annonce sa transformation, et dans lequel il accepte sa mission de sauver Argos et son peuple en s'unissant à Clytemesque.
Résumé:
Nous étudions la tirade d'Egisthe qui se trouve à l'acte II, scène 7 de l'oeuvre «Électre», de Jean Giraudoux. Nous sommes ici au moment où Egisthe a subit une véritabletransformation, une réelle métamorphose, qui le laisse soudainement investi d'une noble responsabilité: sauver Argos et ses habitants. Les Corinthiens vont attaquer la ville, cependant l'armée refuse d'obéir à Clytemnesque parce qu'elle est une femme. Le mendiant suggère alors de légaliser l'union d'Egisthe et de Clytemesque par le mariage. Egisthe est d'accord et demande d'annoncer la nouvelle à l'armée,seul le président du tribunal proteste et s'oppose aux noces, ne pouvant pardonner à Egisthe d'avoir été l'amant de sa femme. Le passage met en évidence la métamorphose miraculeuse d'Egisthe, ce qui, en même temps, entraine un rebondissement de l'action. I/ Les détails de la transformation du personnage "Egisthe" II/ Comment ce retournement relance littéralement l'action de la pièce
Extrait dudocument:
Nous sommes les spectateurs de la naissance d'un nouveau chef. Tout d'abord Egisthe énonce lui-même ses nouvelles qualités dans une gradation hyperbolique, il se sent « pur, fort, parfait ». Mais au-delà de ces trois adjectifs, dont il se définit, une des vertus essentielles qui transparait à travers son discours c'est son amour pour Argos.

ÉGISTHE. — Ô puissances du monde, puisque jedois vous invoquer, à l'aube de ce mariage et de cette bataille, merci pour ce don que vous m'avez fait, tout à l'heure, de la colline qui surplombe Argos, à la seconde où le brouillard s'est évanoui. J'étais descendu de cheval, fatigué des patrouilles de la nuit, j'étais adossé au talus, et soudain vous m'avez montré Argos, comme je ne l'avais jamais vue, neuve, recréée pour moi, et me l'avez...
tracking img