Electronique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 163 (40712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tahar Neffati

DES EXEMPLES D’APPLICATION DES SCHÉMAS DE SYNTHÈSE DES CONSEILS POUR RÉVISER

500 ENTRÉES ET DES EXEMPLES POUR COMPRENDRE

ÉLECTRONIQUE de A à Z

ÉLECTRONIQUE de A à Z
500 entrées et des exemples pour comprendre

Tahar Neffati
Maître de conférences à l’université de Cergy-Pontoise et au Conservatoire national des Arts et Métiers.

© Dunod, Paris, 2006 ISBN 2 10049487 2

AZ
AVANT-PROPOS

À celle qui a toujours manifesté pour moi de l’amour, de l’amitié et du soutien. À toi ma femme

Cet ouvrage est spécialement destiné aux étudiants du premier cycle universitaire et aux étudiants en BTS ou en DUT, ainsi qu’aux élèves ingénieurs, dans le domaine de l’électronique. C’est aussi un ouvrage de base pour les techniciens. L’électronique est un sujetextrêmement vaste et la littérature qui s’y rapporte est très abondante, mais on trouve essentiellement deux types d’ouvrages : – des ouvrages pour débutants, qui traitent souvent les sujets de base : transistors, amplificateurs opérationnels... – des ouvrages spécialisés qui traitent d’un sujet (filtrage) ou une partie bien déterminée : transmission, traitement du signal... C’est pour répondre à unbesoin intermédiaire ressenti par de nombreux étudiants que ce livre a été rédigé pour s’intégrer dans la nouvelle collection publiée par les Éditions Dunod (Les mathématiques de A à Z, La physique de A à Z, La chimie de A à Z). Ce livre permettra à de nombreux étudiants et techniciens de trouver rapidement par mot clef le sujet qui les intéresse. On peut par exemple chercher et comprendre l’essentielsur les filtres de Butterworth et trouver le tableau des fonctions de transmission sans passer par la théorie des filtres, ni le développement mathématique qui s’y rattache. On cherche ainsi un mot (entropie, onde, ligne de transmission, champ électrique...) afin de comprendre l’essentiel de sa définition. Il est évident que l’électronique, « toute l’électronique » ne peut être traitée dans un seulvolume de 300 pages qui s’adresse principalement aux étudiants. L’ouvrage doit donc être efficace et peu coûteux, mais, il ne doit être ni un aide-mémoire, ni un concentré de formulaires. C’est pour cette raison que certains mots clefs qui peuvent intéresser certaines personnes ne se trouvent pas forcément dans ce volume. Cet ouvrage est donc consacré à l’étude des mots les plus utilisés par lesélectroniciens. Certains mots sont plus développés que d’autres pour permettre aux étudiants et aux autodidactes d’assimiler les principales notions de l’électronique. Il faut espérer que le présent ouvrage pourra, au-delà de son objectif premier (trouver rapidement une définition, une description ou une application), servir d’outils de révisions pour des examens écrits ou oraux.

© Dunod – Laphotocopie non autorisée est un délit

A

A

AZ

B C D E F G H I J K L M N O P Q

A A est le symbole de l’ampère, qui est l’unité de mesure de l’intensité du courant électrique. A (amplificateur classe) VCC Un amplificateur de tension classe A est souvent un amplificateur constitué de transistors bipolaires, ou de transisIC tors à effets de champs (FET). Ce genre d’amplificateur RC R2 est le plusutilisé en électronique analogique à transistors. L’entrée e(t) et la sortie s(t) sont des tensions. Le point de repos (point de polarisation) de chaque transistor doit vS être situé sur la droite de charges, dans la partie centrale RE R1 (loin des points caractéristiques qui sont la saturation et le ve blocage). L’amplificateur représenté à la figure A.1 est un montage en émetteur commun nondécouplé. La polarisation impoFigure A.1 Montage en sée par les résistances R1 et R2 donne un point de repos N classe A : émetteur situé « vers le milieu » de la droite de charge statique du commun non découplé montage. Le rendement d’un amplificateur classe A est inférieur à 25 %. On utilise donc souvent ce genre d’amplificateur pour les faibles puissances.
VCC R C + RE
© Dunod – La photocopie non...
tracking img