Eleve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La formation de la Lune [modifier
Lune haute résolution.
L’origine de la Lune est au cœur d’un débat scientifique disputé. Plusieurs hypothèses sont évoquées, la capture d’un astéroïde, la fission d’une partie de la terre par l’énergie centrifuge, la co-accrétion de la matière originelle du système solaire. Étant donné l’inclinaison de l’orbite lunaire, il est peu probable que la Lune sesoit formée en même temps que la Terre, ou que celle-ci ait capturé la Lune.
L’hypothèse la mieux acceptée est celle de l’impact géant : une collision entre la jeune Terre et Théia, un objet de la taille de Mars, aurait éjecté de la matière autour de la Terre, qui aurait fini par former la Lune que nous connaissons aujourd’hui. De nouvelles simulations publiées en août 2001 soutiennent cettehypothèse[12]. Cet impact est estimé à 42 millions d’années après la naissance du système solaire, soit il y a 4,526 milliards d’années.
Elle est aussi corroborée par la comparaison entre la composition de la Lune et celle de la Terre : on y retrouve les mêmes minéraux, mais dans des proportions différentes. Ce sont les substances les plus légères qui auraient été éjectées le plus facilement de laTerre lors de l’impact et que l’on retrouve en plus grande quantité sur la Lune. Le principal élément qui confirme cela est le 54Fe, en effet, cet isotope du fer est présent sur Mars dans les mêmes proportions que le 57Fe, mais sur la Terre et la Lune, il existe en quantité très faible. Seulement, pour qu’il puisse s’évaporer, il faut qu’il soit chauffé à plus de 2 000 °C pendant un tempsimportant. La principale thèse pour expliquer cet échauffement est la collision Terre/Lune.
À l’exception de Mercure et Vénus, toutes les planètes du système solaire possèdent des satellites naturels qualifiés de lunes. Jupiter et Saturne, de leur côté, en possèdent respectivement 63 et 60 de tailles et formes très variées. Dans les années 1970, on connaissait 32 lunes dans le système solaire, on endistingue aujourd’hui plus de 140.
http://www.astropolis.fr/articles/etude-du-systeme-solaire/la-Lune/astronomie-lune.html
2-
La pression de l'atmosphère de Vénus à sa surface est de 90 atmosphères, ce qui correspond à la pression qui s'exerce à un kilomètre de profondeur dans un océan terrestre. L'atmosphère vénusienne est constituée principalement de dioxyde de carbone (gaz carbonique).Il y a plusieurs couches de nuages chacune d'une épaisseur de plusieurs kilomètres et qui sont composés d'acide sulfurique. Ces nuages nous cachent la vue de la surface. Cette atmosphère très dense provoque un puissant effet de serre qui élève la température à la surface par plus de 400 degrés atteignant 740K (ce qui est assez chaud pour faire fondre le plomb). La surface de Vénus est donc pluschaude que celle de Mercure bien qu'elle soit deux fois plus éloignée du Soleil.
La représentation de Vénus dans la fiction existe depuis le XIXe siècle. Ses nuages impénétrables ont entrainé les auteurs de science-fiction à spéculer sur les conditions de vie à sa surface. Plus près du Soleil que la Terre, Vénus était souvent décrite comme plus chaude mais quand même habitable ; les écrivainsimaginent alors des extraterrestres qu'ils nomment les Vénusiens. Le genre atteint son apogée entre les années 1930 et 1950[46]. Même si cette planète a été explorée et que l'on sait à présent qu'aucune forme de vie n'y habite, elle continue à fasciner les auteurs, ainsi que les lecteurs.
Sa proximité du Soleil et la composition ainsi que la densité de son atmosphère font de Vénus la planète laplus chaude du système solaire.
http://www.notreespace.free.fr/venus.htm
3-L'atmosphère terrestre est unique parmi les atmosphères des autres planètes du système solaire.
Elle est riche en azote (78 %) et oxygène (21 %) et pauvre en CO2 (0.03 %), contrairement aux atmosphères de Venus et Mars, qui contiennent respectivement 97 % et 95 % de CO2.
Nous pourrions supposer que la Terre a...
tracking img