Ellection espagnole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ÉLECTIONS LÉGISLATIVES EN ESPAGNE

20 novembre 2011

Observatoire des Élections en Europe

Le Parti populaire, grand favori des élections parlementaires espagnoles du 20 novembre prochain
Le 29 juillet dernier, le Premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero (Parti socialiste ouvrier, PSOE) indiquait que des élections parlementaires anticipées se tiendraient en Espagne le 20 novembreprochain. Ce scrutin est le septième qui aura lieu de façon anticipée depuis le retour du pays à la démocratie en 1976. La veille de cette annonce, le ministre de l’Economie Elena Salgado (PSOE) indiquait que le déficit budgétaire du pays s’était réduit de 19% par rapport à celui de l’année précédente, confirmant l’avancée du gouvernement dans son objectif de le ramener à 6% du PIB (le déficits’élevait à 9,2% en 2010). Elena Salgado avait également souligné que le chômage, qui touche 20,8% de la population active (46,1% des 16-24 ans et 34% des moins de 30 ans) pour 8% en 2007, était en baisse de 0,3 point.

de Corinne Deloy

ANALYSE 1 mois avant le scrutin

José Luis Rodriguez Zapatero avait exprimé le souhait de rester au pouvoir jusqu’en mars 2012, date initialement prévue pour lesprochaines élections, dans l’espoir de relancer l’économie du pays. Le 2 avril 2011, il avait indiqué qu’il ne serait pas candidat à un 3e mandat, espérant par ces propos apporter un peu d’air au PSOE. Mais le chef du gouvernement n’a finalement pas eu d’autre choix que se ranger à la pression de la majorité des membres de son parti. José Luis Rodriguez Zapatero affirme qu’il laissera à son successeur« un pays en voie de consolidation économique ». « Dans un contexte toujours compliqué, notre économie montre des signes positifs. Nous avons posé les bases de la confiance » a-t-il déclaré. Les élections anticipées étaient réclamées avec insistance par le Parti populaire (PP), principal parti d’opposition. « Un nouveau gouvernement aura la confiance du peuple, ce qui sera déjà un mieux » aindiqué le leader du PP, Mariano Rajoy. Le 22 mai dernier, le PP a largement remporté les scrutins régionaux et municipaux infligeant une sévère défaite électorale au PSOE. Les « petits » partis comme l’Union progrès et démocratie (UPyD), les régionalistes basques de Bildu-Eusko Alkartasuna (Ensemble en basque, Bildu EA) ou catalans (Convergence et union, CiU) en sont aussi sortis renforcés. Au niveaumunicipal, le PP s’est imposé avec 37,53% des suffrages et 26 499 postes de conseillers municipaux obtenus contre 27,79% des voix au PSOE et 21

767 postes, soit le plus faible résultat de son histoire depuis le retour de l’Espagne à la démocratie. Le PSOE a perdu 8 des 10 villes de plus de 100 000 habitants qu’elle détenait avant le scrutin dont Saint-Jacques-de Compostelle, Albacete, Leon,Elche, Jaen, Algesiras, La Corogne, Palma de Majorque et Las Palmas de Gran Canaria. A l’inverse, le PP, qui en possédait 22 avant le 22 mai, en a conquis 11, dont la 2e et la 4e du pays, Barcelone et Séville. Plus de six Espagnols sur dix (63,97%) s’étaient rendus aux urnes pour le scrutin municipal. Aux élections régionales, le PP est sorti victorieux dans 11 des 13 régions soumises au vote. Dansles Asturies, le Forum des Asturies (FAC), issu d’une scission du PP, s’est imposé, et en Navarre, l’Union du peuple navarrais (UPN), parti régionaliste de droite, est arrivée en tête. La participation s’est élevée à 69,8%. « Les élections anticipées sont une bonne chose car elles vont faire cesser l’incertitude et restaurer un peu de confiance » a indiqué Fernando Fernandez de l’école supérieurede commerce de Barcelone. Le nouveau gouvernement, fort de la légitimité des urnes, devrait être mieux à même de faire passer les mesures nécessaires à la reprise économique. Le 20 novembre est le jour de la mort du Caudillo Francisco Franco, dirigeant espagnol de 1939 à 1975. Les nostalgiques du franquisme se rassemblent chaque année à cette date sur la Place de l’Opéra de Madrid pour chanter...
tracking img