Eluard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Examen Eluard
Paul Eluard (1895-1952)
Sa vie
* Enfant unique. Père comptable et mère couturière.
* Eugène Emile Paul Grindel prend Eluard du nom de sa grand-mère.
* Enfance choyée et heureuse. Beaucoup de voyage grâce à la fortune du père.
* 17 ans : tuberculose, séjour à Davos.
* Vue du paysage cristallin qu’on retrouve dans ces poèmes.
* Guerre 1914-1918. En tantqu’infirmier puis volontaire pour le front.
* Mariage avec Gala, Helena Diakonova, lors d’une permission. Elle lit beaucoup aussi.
* Fin de la guerre, rencontre avec Breton et Aragon.
* Adésion au mouvement dada.
* Fonde revue « Proverbe ». Il expérimente techniques poétiques et jeux du language.
* Il écrit déjà beaucoup
* 1921, rencontre avec Max Ernst, amitié durable
*Crise personnelle, dispariation de quelques mois en 1924.
* A son retour, engagement complet dans le surréalisme, le « Manifeste du surréalisme » vient de paraître.
* 1929, séparation avec Gala
* 1930, rencontre avec Nusch, belle mais pauvre, actrice et chanteuse. Mariage en 1924
* il milite dans le mouvement surrésaliste. Il écrit avec Breton et Char.
* Période heureuse malgrémontée du faschisme et exclusion de PC.
* Engagement dans le Front Populaire. Lutte contre le faschisme, retourne au PC.
* Gueurrelle avec Breton
* 1939-1945. Il résiste dans la France occupée. (poème « Liberté)
* Entousiasme de la Libération brisée par mort de Nush en 1946
* Proche du suicide
* Rencontre Dominique en 1949
* Mort de crise cardiaque
Son œuvre
*Thèmes :
* Amour
* Engagement politique
* Poésie
* Noms :
* 1924 Mourir de ne pas mourir
* 1925 152 Proverbes mis au goût du jour
* 1926 Capitale de la douleur
* …
* 1945 Une longue relfexion amoureuse
* 1946 Le dur désir de durer
* 1947 Le Temps déborde
* 1948 Corps mémorables
* 1951 Le Phénix
*« Derniers poèmes d’amour » : poème rassemblé par l’éditeur de manière psothume. Il y a un ordre chronologique mais retraçe aussi l’itinaire où la mort est vaincue par l’amour.
La révolution surréaliste
* Ce n’est pas une école, c’est un mouvement littéraire et artistique défini par Breton en 1924 dans le « Manifeste du surréalisme ».
* opposition aux valeurs morales (bourgeoise) et esthétiquede la civilisation.
* Prééminence du rêve et de l’inconscient dans la création
* Issu d’une rupture avec le mouvement dada en 1922.
* Essentiellement dans la littérature mais aussi dans la peinture, la sculpture, la photographie et le cinéma.
Historique du mouvement surréaliste
Écrivains
* Tous les grands poètes du XXème y sont passés : Eluard, Aragon, Desno, Artaut, Soupault.* Défini par Breton en 1924 dans « Le Premier Manifeste du surréalisme ».
* Automatisme de l’écriture
* Libre cours à l’imagination
* Libérer le language de tout contrôle
* Refus de retrouche ultérieure.
* 1ère apparition dans « Les Champs magnétiques » de Breton et Soupault.
* Apogée entre deux guerres.
* Adhérence au PC en 1927, problème pour certain* La personnalité de Breton, problème pour certain.
* quelques départs
* 1929, « Second Manifeste du Surréalsime » fait adhérer de nouveaux memebres : Char, Ponge
En arts plastiques
* Tradition picturale où la rêverie, le fantastique, le symbolique, l’allégorie, le merveilleux et les mythes ont une place importante.
* Déjà présent chez chez Bosh, Rousseau, Klim.
*L’onirique, le choc visuel, la juxtaposition d’images et d’objects incongrus sont les fondements.
* De Chirico, Picasso, Duchamp, Picabia même s’ils ne sont pas décrit comme surréaliste.
* Ernst, Arp et Ray adhèrent en 1924.
* Derniers adhérants : Tanguy, Magritte, Giacometti
Internationalisation
* Dès 1930, Tchécoslovaquie, Belgique, Italie, G-B, Amérique dès la Seconde G.M. où...
tracking img