Emancipation de la femme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1433 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’évolution de la femme dans la société à travers son image

Problématique : En quoi l’évolution de l’image de la femme est-elle représentative de son émancipation ?

. I : L’émancipation de la femme :


Introduction :

Longtemps écartées du pouvoir , cantonnées à jouer un rôle mineur , les femmes auront été les principales bénéficiaires mais parfois aussi les victimes desmutations du XXème siècle . En Occident , la femme n’a jamais eu de vraies libertés . Elle passait du statut de fille sous la garde de son père à celle de la femme sous celle de son mari . Jamais , elle ne pouvait disposer personnellement de son argent . Il y eut des progrès puis des régressions dans sa liberté mais c’est réellement durant la première guerre mondiale que les plus grands changements ont eulieu . Du jour au lendemain , alors que les hommes étaient mobilisés , elles ont du prendre en main leurs vies et leurs nouvelles responsabilités .

1) La conquête tardive du droit de vote des femmes :

En France les femmes obtiennent le droit de vote par l'ordonnance du 21 avril 1944 ; elles exercent pour la première fois ce droit le 20 avril 1945, pour les élections municipales, et le 21octobre 1945 pour une élection nationale . Par rapport à d'autres pays d'Europe et aux Etats-Unis, les femmes françaises obtiennent le droit de vote tardivement (en Grande-Bretagne et en Allemagne en 1918, aux Etats-Unis en 1920, en Espagne en 1931). En effet, la place des femmes dans la démocratie française est conditionnée par un double héritage politique et social : dans l'imaginaire politiquerépublicain, la femme demeure sous l'influence du prêtre. Ainsi, le principe du droit de vote des femmes est rejeté plusieurs fois par le Sénat entre 1919 et 1935. La frilosité des parlementaires explique que le Front populaire, tout en ouvrant symboliquement son gouvernement aux femmes (Suzanne Lacore sous-secrétaire d'Etat à la protection de l'enfance, Irène Joliot-Curie sous-secrétaire d'Etat àla Recherche scientifique, Cécile Brunschvicg sous-secrétaire d'Etat à l'Education nationale), n'ait pas jugé nécessaire de faire une nouvelle tentative. Cette faiblesse sur le plan politique est d'autant plus frappante qu'on trouve de plus en plus de femmes sur le marché du travail ; à la différence de l'Angleterre par exemple, pays où les femmes votent dès 1918, le travail féminin est unphénomène massif en France : 35% de la population active, contre environ 28% en Angleterre durant l'entre-deux-guerres. En France, la moitié des femmes mariées exercent un travail salarié. Cette particularité s'explique par le poids de l'activité agricole qui représente près de la moitié du travail féminin. Or, à la différence du travail industriel, où les ouvriers s'organisent collectivement, l'activitéagricole des femmes les laisse trop isolées pour favoriser l'émergence de fortes revendications.

2) Les années 1950/1960 : Les femmes investissent le marché du travail :

L'après-guerre s'accompagne de profonds changements qui modifient la place des femmes dans les société européennes. L'explosion du travail salarié et la tertiarisation de l'économie concernent en premier lieu les femmes ;le nombre des femmes travaillant dans l'agriculture et l'artisanat passe de 41% en 1946 à 8.6% en 1975. Les besoins de main-d’œuvre massifs expliquent l'extension du travail des femmes mariées. Dans le même temps, cette mutation du travail féminin est rendue possible par une scolarisation accrue : en 1964, pour la première fois, le nombre de bachelières est supérieur à celui des bacheliers.Toutefois, l'accès massif des femmes, tant à l'enseignement qu'au monde du travail, ne signifie pas l'harmonisation des conditions : à l'école, l'accès des femmes aux diplômes se traduit souvent par leur dévalorisation, tandis que se mettent en place des filières spécialisées. Dans le monde du travail, les femmes occupent souvent des postes de moindre responsabilité, et l'on observe le maintien d'une...
tracking img