Embedded value

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1880 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Embedded Value (EV)

1.1 La notion d’embedded value
La présente communication porte sur l’Embedded Value agrégée des deux sociétés Vie qui sont détenues à 100% par Foyer S.A., à savoir Foyer Vie S.A. et Foyer International S.A.. L’embedded value (EV) – ou valeur intrinsèque, est une notion spécifique à l’assurance. Sa publication permet de résumer en un chiffre la valeur d’une société sicette dernière venait à cesser son activité. L’embedded value est une grandeur résultant de calculs fondés sur un certain nombre d’hypothèses, conventions ou paramètres. La valeur ainsi communiquée est susceptible de varier en fonction de l’évolution du contexte dans lequel se trouve l’entreprise, entraînant nécessairement des marges d’appréciation plus importantes que pour une évaluationstrictement comptable. Il importe de souligner que l’EV n’exprime pas la valeur de marché d’une société, puisqu’il est notamment fait abstraction de la valorisation de la production future. Foyer S.A. n’effectue le calcul de l’EV que pour les activités d’assurances Vie en raison de la forte prévisibilité des flux financiers futurs sur les polices d’assurances en portefeuille. En revanche, en raison de lavolatilité des contrats d’assurances Non-Vie résultant de la faculté de résiliation annuelle des polices, Foyer S.A. a décidé de ne pas calculer d’EV pour ces activités.

1.2

Les composantes de l’embedded value

L’EV est la somme de deux composantes : • • La composante « Capital », La valeur actuelle des bénéfices futurs générés par le portefeuille de contrats d’assurances, en anglais «Present Value of future shareholder cash flow from inforce business », en abrégé « PVIF »

1/7

1.2.1

La composante « Capital »

Le « Capital » comprend les capitaux propres et les postes spéciaux avec une quote-part de réserves, telles qu’indiqués dans les comptes annuels. Cette valeur comptable est respectivement augmentée ou diminuée - pour Foyer International : des plus- et moins-valuesdes actifs représentatifs des capitaux propres, - pour Foyer Vie : des plus- et moins-values des actifs représentatifs des capitaux propres autres que obligataires. Les plus-values obligataires n’interviennent pas dans la détermination de la composante « Capital », puisqu’elles servent à couvrir les engagements de taux pris envers les clients dans les portefeuilles d’assurances où le risque deplacement est supporté par la compagnie. Le « Capital » est ventilé entre le capital requis et le surplus libre. Le capital requis inclut au minimum la marge de solvabilité mais reprend aussi tout capital déterminé par modèle interne pour répondre aux critères de probabilité de ruine. A défaut de modélisation spécifique, Foyer S.A. définit le capital requis comme étant égal à 150% de la marge desolvabilité réglementaire. Cette valeur détermine le coût du capital requis pour l’activité.

1.2.2

La composante « PVIF »

La valeur actuelle des bénéfices futurs générés par le portefeuille est déterminée sur base du portefeuille existant de contrats d’assurances souscrits à la date de détermination de l’EV, avec toutes les obligations contractuelles qui en découlent. Ceci signifie que, - pourle portefeuille de contrats à primes périodiques du Particulier, il est tenu compte des primes futures, ainsi que de toute adaptation planifiée ou d’indexation de ces primes, - pour le portefeuille de contrats à primes uniques et/ou flexibles du Particulier, aucune prime future n’est prise en considération. - pour le portefeuille de contrats d’assurance de Groupe, il est tenu compte d’un niveaude primes futures basé sur une adaptation à l’inflation de la dernière prime annuelle payée sur le contrat, ajusté d’année en année avec une hypothèse de chute.

2/7

2. Méthodologie
2.1 Simplifications par rapport aux EEVP
Pour le calcul de l’EV Foyer S.A. s’est inspirée des « European Embedded Value Principles » (EEVP), tels que publiés par le CFO Forum en mai 2004, tout en y apportant...
tracking img