Emile zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1752 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Emile Zola
Sa famille était originaire de Zara, en Dalmatie. L’arrière grand-père d’Emile Zola, Antoine était capitaine des Fauté, au service de la république de Venise. Son fils Demenius-Charles, s’est épris de Nicoletta Bondioli, jeune fille grecque de Corfou, et de cette union est né le 8 août 1795, à Venise, François Zola le père d’Emile.

Emile-Edouard-Charles-Antoine naitle 2 avril 1840 à Paris à 11 heures au 4è du 10 rue Saint Joseph, meublé perdu, entre le sentier et la rue Montmartre. Son père est ingénieur des travaux publics (il travaille à la construction du canal qui portera plus tard son nom) et d’Emilie Aubert dont les parents étaient des artisans beaucerons. Il est baptisé le 30 avril. Emile Zola est mis en nourrice, à Dourdan, pendant 2 années. A deuxans, Emile fait une fièvre cérébrale. Les sangsues ne prennent pas. On craint pour sa vie. Et puis, il se remet à trotter. A 3 ans, il est toujours pâle, fluet et de formes féminines.
La famille Zola s’installe à Aix en Provence en 1843 ; François ayant signé avec la municipalité d’Aix-en-Provence, un traité déclarant d’utilité public la construction d’un barrage et d’un canal d’adduction d’eaupotable. Ils s’installent cours St Anne, puis, bientôt dans la propre maison de famille de Thiers. Cette ville, Zola l’évoquera dans son œuvre sous le nom de Plassans.

Emile mène la vie d’un enfant gâté. A quatre ans, Emile court dans le jardin, sa santé se porte mieux. Il a trouvé son vrai pays.

Le 3 avril 1845, à Marseille, un domestique arabe fut chassé par la famille. Emilie Zolas’inquiétant de la mauvaise santé d’Emile en chercha en vain les causes. Quand elle surpris le jeune Arabe qui se livrait à des attouchements sur son jeune maître. Un rapport de police fait foi du fait.
Il revient à Paris pour une année en 1846 : son père était en instance pour obtenir une ordonnance royale nécessaire pour ses travaux, qu’il obtiendra à l’automne 1846. L’enfant sauvage devient alors unbambin sérieux et pensif. L’élocution n’était pas aisé. En dépit des jeux, du grand air, de l’absence de servitude scolaire, Emile, reste facilement effarouché un peu fille et trop gâté. A sept ans, il ne sait pas encore l’alphabet, et il ne saura lire qu’à partir de huit ans.

La mort du père d’Emile Zola le 22 mars 1847 met sa famille dans une situation financière difficile. Comme tous lesingénieurs civils de l’époque, il a dû s’endetter pour mettre au point ses projets. Les parents de Mme Zola, de petits artisans beaucerons désargentés mais courageux, viennent vivre avec elle et leur petit-fils. Emile doit alors se résigner à entrer à l’école Notre-Dame. Cette institution était tout indiquée pour dégourdir Emile et lui enseigner, en même temps que les rudiments du français, l’écolebuissonnière. A onze ans il fait un nouveau voyage à Paris, où il y passe six à huit mois.

En octobre 1852, Emile Zola débute des études secondaires au collège Bourbon à Aix jusqu’en 1857. Il se lie d’amitié avec Paul Cézanne, outré des mauvais traitements dont il voyait accabler cet élève doux et peu bruyant, prit résolument sa défense. Les grandes promenades dans les environs d’Aix mettaientles trois amis, Cézanne, Zola et Baille, en contact avec la nature et développaient en eux le goût poétique. Cézanne et Zola faisaient des vers, Baille lui-même y était entraîné. Quelles discussions dans la campagne, discussions jamais finies, toujours animées de l’enthousiasme que la lecture des poètes illustres éveillait au cœur des trois inséparables.

Le 10 août 1853, après avoir sauté uneclasse, il emporte le premier accessit pour le prix d’excellence, le deuxième prix en thème, le premier prix en version, le deuxième accessit en grammaire française, premier prix en histoire géographie, premier prix en récitation classique.
Emile obtint une bourse, à la fin 1854.

Après la mort de la grand-mère, en novembre 1857, Mme Zola s’estimant lésé par les anciens associés de son...
tracking img