Empire ottoman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1471 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'âge d'or de l'Empire ottoman trouve son apogée au 16ème siècle sous le règne de Soliman le Magnifique. Istanbul prend alors un autre visage, grâce aux nombreuses œuvres du célèbre architecte turc Sinan. La ville subit ainsi l'influence de deux empires opposés, l'un profondément chrétien, l'autre attaché à la tradition musulmane, d'où son originalité unique dans le monde.

Avec la chute del'Empire ottoman au moment de la Première Guerre Mondiale et la proclamation de la République turque, Istanbul abandonna son titre de capital au profit d'Ankara. Elle reste cependant la plus grande ville du pays par la densité de sa population, sa richesse et l'importance de ses organisations, commerciales, industrielles. Elle est pour les amateurs d'art, le centre incontestable des activitésculturelles. Istanbul continue de faire partie avec raison des mégapoles mondiales et est en passe de devenir à nouveau la plus grande capitale de la Méditerranée orientale.
C'est sous le règne de Soliman le Magnifique que l'empire affirma sa puissance. Loin des légendes noires, Robert Mantran nous explique ici comment cet immense ensemble permit à tant de peuples, pendant cinq cents ans, de cohabiteren paix.

S'il est un État qui a été décrié, honni, accusé de tous les méfaits, c'est bien l'Empire ottoman*. Les historiens occidentaux du XIXe siècle avaient, il est vrai, un fort préjugé à son égard. Pour eux, il s'agit d'un régime de tyrannie, de cruauté et de violence, qui ne doit son pouvoir qu'à la force de son armée. Les sultans* sont soit des êtres sanguinaires, sans pitié, dotés d'unpouvoir absolu et ne régnant que par la terreur, soit des personnages sans caractère, vivant dans la débauche et la corruption ; à peine fait-on quelques exceptions, pour Soliman le Magnifique par exemple. Ce monde ne connaît pas de système organisé, l'administration y est inexistante ou marquée par la prévarication ; l'islam, tout-puissant, se livre à des exactions, voire à des massacres àl'encontre des chrétiens... Est-ce parce qu'il a tenu, des siècles durant, la première place dans le Vieux Monde que ce grand empire a longtemps suscité tant de jalousies et de rancoeurs ? On sait maintenant qu'il n'était pas seulement animé par un esprit de conquête et de domination, mais aussi par le souci d'une solide organisation interne, d'une administration bien structurée, d'une populationcohérente et tolérante. Cet empire s'est constitué peu à peu. Au cours du XIVe siècle, ses premiers chefs ont assuré leur domination sur les émirats turcomans d'Anatolie occidentale, eux-mêmes fondés, à partir de la fin du XIIIe siècle, sur les débris du sultanat seldjoukide installé à Konya. Cette mainmise sur l'Anatolie, peuplée de Turcs* musulmans et de Byzantins chrétiens orthodoxes,...
Topkapi, l'âged'or de l'empire ottoman. Suleyman fût le plus grand sultan de l'histoire ottomane. Son long règne de quarante-six ans (1520-1566) a été synonyme de progrès, d'ouverture et de puissance. Ne parle-t-on pas du siècle de Suleyman, le XVIe, comme de l'âge d'or de l'Empire ottoman ? Sous son règne, Istanbul est en effet devenu le centre spirituel du monde musulman, détrônant ainsi Le Caire et Bagdad.Istanbul joue ainsi le même rôle au sein de l'Islam qu'elle avait déjà assumé en tant que capitale du monde chrétien du temps où elle s'appelait encore Constantinople. Lieu de pouvoir, symbole de la dynastie ottomane, le palais de Topkapi s' élève au bord de la rive européenne, surplombant le Bosphore. Le Sérail de Topkapi en est l'épicentre. Résidence du souverain, siège d'une administrationorganisée et centralisée, monde à part, avec ses règles et son fonctionnement propres, cet univers clos n'en est pas moins un lieu où l'art et la spiritualité excellent. Tout Istanbul et tout l'Empire, convergent vers Topkapi, et en attendent leur destinée...
Au 16ème siècle, à son apogée, l’Empire ottoman comprenait l’Asie Mineure, toute la Grèce et les Balkans, les terres autour de la Mer Noire,...
tracking img