Empreinte genetique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1649 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Empreinte génétique

Définition :

C‘est en 1985 que le britannique Alex Jeffreys a conçu une nouvelle méthode d‘identification génétique de chaque individu à partir de son ADN.A l‘exception des vrais jumeaux, chaque être humain a une structure d‘ADN différente. On peut établir l‘identité génétique d‘un individu à partir d‘une tache de sang, d‘un cheveu, de la salive sur une cigarette, de lasalive au dos d‘un timbre-poste, sur un verre, une brosse à dents, des traces sueur sur un vêtement, a fortiori une goutte de sperme …Le plus souvent cellules sont prélevées à l‘intérieur de la joue. Une seule cellule suffit aujourd‘huit pour établir l‘ADN contre 500 avant. Les données issues du code ADN ressemblent à des codes barres aisément stockables dans un fichier informatique


PourObtenir une empreinte génétique

on extrait les chromosome dans les tissus corporelle ou des fluides (sang,salive…),puis on traite ces chromosome qui a pour effet de scinder les chromosomes pour pouvoir après étaler ces chromosome pour pouvoir classer quelque un pour pouvoir former une sorte de code barre. Chaque personne possédant des chromosomes uniques le code barre ou empreinte génétiquediffère d’un individu à l’autre.

Les différentes techniques :

La Méthode PCR (Réaction par polymérase) :
La «Polymérase Chain Réaction» ou PCR (ou encore ACP pour Amplification en Chaîne par Polymérase), est une technique de réplication ciblée in vitro.

Elle permet d'obtenir, à partir d'un échantillon complexe et peu abondant, d'importantes quantités d'un fragment d'ADN spécifique etde longueur définie. L'ordre de grandeur à retenir est celui du million de copies en quelques heures. C'est, généralement suffisant pour une utilisation ultérieure. Imaginée par K. Lulli en 1985 (Prix Nobel dès 1993), la technique connaît un essor considérable à partir de la commercialisation (vers 1988), d'une ADN polymérase résistante aux températures élevées (la Taq polymérase), qui permet uneautomatisation de la technique.

Une PCR classique se déroule dans un petit tube lui même placé dans un appareil programmable appelé thermocycleur. Le thermocycleur se contente de placer le tube aux températures voulues pendant les durées programmées... et de recommencer en effectuant des cycles. Un cycle reproduit trois températures différentes pendant des durées différentes. La durée d'uncycle est de l'ordre de la minute.

Avant la réaction, tous les « acteurs » de la PCR sont introduits dans le même tube. Il s'agit de l'ADN à amplifier, des oligonucléotides (ou amorces), spécifiques du segment d'ADN voulu, de l'ADN polymérase et enfin du mélange des quatre désoxyribonucléotides constitutifs de l'ADN. Tous sont ajoutés en large excès par rapport à l'ADN.
Chaque cycle de PCRest constitué de trois phases différentes à trois températures différentes : la dénaturation, l'hybridation (ou annelage) et l'élongation (ou extension des amorces).

Premier cycle :Dénaturation :


Le thermomètre indique la température qui règne dans le thermocycleur, appareil qui permet d'automatiser la PCR.
A cette température, les liaisons faibles qui assuraient la cohésion de ladouble hélice d'ADN sont rompues pour donner deux simples brins d'ADN


Premier cycle : hybridation (annelage) :
L'hybridation des amorces sur l'ADN repose sur le principe de l'appariement des bases complémentaires. On voit les amorces en bleu foncé et bleu clair qui se sont fixées.


Premier cycle : élongation (extension des amorces)

Les amorces hybridées à l'ADN servent de point dedépart, à la polymérisation du brin d'ADN complémentaire de l'ADN matrice. La polymérisation se fait par ajout successif des désoxyribonucléotides. Chaque base ajoutée est complémentaire de la base correspondante du brin matrice. Les ADN polymérases sont des enzymes qui synthétisent l'ADN de l'extrémité 5-prime vers l'extrémité 3-prime. Les polymérases (ici le petit personnage rouge) utilisées en...
tracking img