Empreintes digitales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2973 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1)Histoire de l'empreinte digitale dans la police

L’utilisation de l’empreinte digitale comme moyen d’identification d’une personne n’est pas nouvelle. En fait, les corps policiers utilisent cette technique depuis plus de 100 ans. Dès la préhistoire, les traces d’empreintes humaines apparaissent sur des murs ou d’anciennes poteries. L’empreinte digitale est alors utilisée comme signature lorsde transactions.

• 1823 : Le physiologiste tchèque Purkinje classe les empreintes en neuf catégories.

• 1860 : Le diplomate anglais Herschel note que « les empreintes digitales sont formées avant la naissance et restent inchangées tout au long de la vie ». Il eu l'idée de les utiliser pour éviter que les bénéficiaires de pension de l'armée ne la touchent plusieurs fois. À cette époque,elles servent aussi à authentifier des documents officiels.

• 1870 : Le Français Alphonse Bertillon donne son nom a une technique appelée « bertillonnage » qui affirme qu'en prenant quatorze mensurations (taille, pied, main, nez, oreilles, etc.) sur n'importe quel individu, il n'y a qu'une seule chance sur deux cent quatre-vingt-six millions pour qu'on retrouve les mêmes chez une autre personne.Un matériel spécialisé est dès lors utilisé dans tous les établissements pénitentiaires : table, tabouret, toise, compas de proportion, tablette et encreur pour prise d'empreintes digitales. Les empreintes digitales sont utilisées pour la première fois pour identifier des personnes par le docteur Henry Faulds, chirurgien à Tokyo, qui eu cette idée lorsqu’il avait remarqué des empreintes digitalessur une poterie préhistorique.

• 1880 : Le médecin écossais Faulds affirme que les empreintes sont spécifiques à chaque individu et propose une méthode pour enregistrer les empreintes avec de l’encre d’imprimerie. Les recherches scientifiques trouvent leur application dans le domaine de la criminalistique. L’étude des empreintes digitales appelée la dactyloscopie permet de donner un caractèrescientifique à la notion de preuve qui était jusqu’alors essentiellement basée sur l’aveu.

• 1892 : le policier argentin Vucetich est le premier à identifier un criminel (Francisca Rojas) par ses empreintes digitales grâce au système de Bertillon.

• 1892 : L’anthropologue anglais Francis Galton étudie les empreintes digitales pendant dix ans et publie un ouvrage Finger-Prints. Il établitune classification expérimentale de plus de 2500 séries d’empreintes. Il calcule qu’il y a seulement une chance sur 64 milliards que deux individus aient la même empreinte.

• 1893 : Création du service d’identité judiciaire en France.

• 1898 : Sir Edward Richard Henry chef de la police londonienne met en place un système de classification des empreintes. Ce système fut largement adopté etremplaça le Bertillonnage.

• 1902 : Les empreintes digitales deviennent l’une des principales preuve lors des enquêtes policières en France après le succès de l’arrestation de Scheffer.

• 1910 : Edmond Locard, élève de Bertillon, crée le laboratoire scientifique de Lyon. Il élabore la Théorie de l’échange : tout malfaiteur laisse des traces sur le lieu du délit et emporte avec lui destraces de ce même lieu . Il a rédigé Le Traité de Police Scientifique qui propose une méthodologie de cette nouvelle science et sert même à l'heure actuelle de base à tous les laboratoires de police scientifique du monde.

• À partir des années 1970 : L’ensemble des fiches décadactyloscopiques (relevé d’empreintes des dix doigts) obtenues manuellement est informatisé. Des logiciels vont permettre letraitement informatique des empreintes et de leur reconnaissance.

• 1994 : Le Fichier Automatisé des Empreintes Digitales (F.A.E.D) est opérationnel. Il comprend les empreintes de 1 million 600 mille individus mis en cause dans des affaires pénales et permet d'identifier 130 individus par mois environ. Il rend le traitement et l'identification des empreintes découvertes plus rapides. Une...
tracking img