En attendant godot - beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (983 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EN ATTENDANT GODOT

Cette pièce a été jouée la première fois en 1953. Traduit en plus de 20 langues. Beckett a mis 4 ans pour l’écrire. Cela met en scène deux personnages qui attendent « Godot »,en trouvant des distractions. On peut le qualifier de théâtre de l’absurde.

LE SENS DE L ŒUVRE

Le propre de cette pièce c’est qu’il n’y a pas de sens : La pièce n’est pas explicable, l’absurdec’est l’incompréhensible.

Toutes les idées sont données dès le début : « On est dans la merdecluse » (p.104)
« Rien à faire (leitmotiv) », « rien à voir » (p.15). Tout pousse à meubler le temps.Godot pourrait désigner «God », Dieu, mais Beckett a toujours refusé cette explication.

Attendre Godot, c’est espérer que cela va changer, tout en ayant conscience que cet espoir est absurde.

1-Une pièce existentialiste.

A. Plus on pense, plus il faut penser. Plus je sais, plus je sais que je ne sais pas. Il s’agit d’un cercle vicieux tragique, qui tourne au ridicule.

Par exemple : «c’est ça contredisons nous » ou « jouons à penser »

« Ce qui est terrible c’est d’avoir pensé »

Le chapeau de Vladimir qu’il met pour penser.

B. La situation de l’homme est absurde parcequ’il ne vit pas dans le présent, dans le ici ou le maintenant, il projette sans cesse son avenir, il attend et se quitte lui-même. Lucky répète « n’anticipons-pas »

C. il y’a une rupture entre le texteet l’acte : « on s’en va » dit Estragon, mais il ne bouge pas. De plus , naitre c’est mourir « elles accouchent ‘un cheval sur une tombe ».

L’existence est monotone : « rien à faire », « on trouvetoujours quelque chose, hein Didi, pour se donner l’impression d’exister », « rien ne passe, personne ne vient, personne ne s’en va, c’est terrible » . On n’est pas quelqu’un on joue à l’être : idéede l’être et du néant.

2- Du théâtre de dérision

La condition de l’homme tournée en dérision. Gogo et Didi sont les représentations des hommes, des parodies de nos vies avec des problèmes...
tracking img