En confrontant la place des lettres dans le roman de laclos et le film de frears, vous vous demandez comment le réalisateur résout le problème de l'adaptation cinématographique du roman ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation français
En confrontant la place des lettres dans le roman de Laclos et le film de Frears, vous vous demandez comment le réalisateur résout le problème de l'adaptation cinématographique du roman ?

Introduction :
Les Liaisons Dangereuses est un roman épistolaire écrit au XVIIIème siècle par Choderlos de Laclos (1741-1803) publié à Londres et à Genève en 1785. L’histoire se situeau XVIIIème siècle pendant la période de la Régence, période de libération et de libertinage. Par cinq fois ce roman à été adapté au cinéma. Le dernier, Stephen Frears s’est essayé à l’adaptation d’une œuvre considérable considérée comme un chef d’œuvre de la littérature française. Transposer au cinéma un roman épistolaire comme les Liaisons Dangereuses relève de la difficulté car chez Laclos,les protagonistes correspondent au moyen de lettres écrites. Ce pari peut sembler non tenu dans le film de Stephen Frears produit en 1988 et l’on peut établir entre l’œuvre source et le film un écart très important. Cependant, Frears transpose l’aspect épistolaire par certains choix techniques que permet le 7ème art, en ce qui concerne la structure du roman et la chronologie des lettres.

I)Structure du roman dans le film est dans le livre.

Tout d’abord, adapter une œuvre littéraire est difficile et parfois une trahison par rapport au livre. Alors qu’elles sont au cœur du roman de Laclos, les lettres sont certes présentes chez Frears mais ne sont pas constitutives de l’intrigue du film. Pour recréer l’atmosphère du XVIIIème siècle, le scénariste de l’époque, Christopher Hamptondevait avoir une bonne connaissance de la langue, de l’histoire littéraire et des pratiques culturelle du pays d’origine. L’équipe avait alors l’autorisation pour inventer des décors, des costumes et même de la musique qui reste pour ainsi dire très baroque dans le film de Stephen Frears. Les châteaux sont authentiques et historiques, beaucoup de scènes on été tourné dans le château Laffitte, intérieurcomme extérieure. Contrairement au livre qui est basé sur l’éloignement des protagonistes car la structure du roman est épistolaire, dans le film, les personnages se rencontrent et se parlent de vivent voix. C’est justement l’intérêt du travail de Christopher Hampton en tant que scénariste de résolver cette contradiction. Au départ, le scénariste avait transposé Les Liaisons Dangereuses en piècede théâtre et à la demande du réalisateur, il a transposé son œuvre dramaturgique pour les besoins du cinéma américain.
Ensuite nous pouvons montrer que la 1ère image du film inscrit le titre à l’intérieur d’une lettre ouverte par la Marquise de Merteuil, et rappelle ainsi l’ouverture à l’épistolaire, l’ouverture à l’œuvre source, c’est le générique avec la présentation de la Marquise et duVicomte de Valmont, deux personnages important autant dans le film que dans le livre car c’est autour d’eux que se joue l’intrigue. Ce moment de préparation pour les deux personnages s’inscrit dans une expression esthétique du film et nous plonge dans un contexte créant une atmosphère avec la musique qui y joue un rôle très important. La séquence participe à l’accroche du spectateur et suscite chezlui le désir de voir la suite. Alors que dans le livre, celui-ci commence par la lettre de la jeune ingénue Cécile de Volange, tout droit sortit du couvent comme toutes les jeunes filles de bonne famille de son époque écrivant à son ami Sophie Carnay à qui elle raconte sa nouvelle vie et son futur mariage. Puis la seconde lettre est celle de la Marquise au Vicomte l’invitant à décider d’un pactecommun pour une vengeance personnelle Par exemple, nous pouvons voir dans le film de Frears l’apparition d’une voix Off au début du combat à mort que ce livre le Chevalier de Danceny et le Vicomte de Valmont. C’est celle de Madame de Merteuil qui explique comment Valmont à conduit à la débauche de Cécile de Volange… C’est pour cela que le duel existe dans le livre autant que dans le film.
Pour...
tracking img