En quel sens peut-on dire que les mots dépassent la pensée ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pratiquement tous les êtres vivants possèdent des cordes vocales produisant une voix, qui expriment des sentiments spontanés ; l’homme de son côté a choisi de développer cette voix pour l’utiliser à des fins plus réfléchis telle que la pensée. Le langage est alors devenu un outil spécifique à la communication de l’homme. Ainsi, celui-ci lui permet d’exprimer sa pensée et sa réflexion demanière à mieux communiquer. Cependant au fur et à mesure, les outils du langage tels que les mots et la parole, ont pris une place essentielle dans la vie de l’homme, qui semble se laisser dépasser progressivement par son propre langage, au dépit de sa pensée, pourtant à l’origine de l’évolution du langage qu’il connait. Or, les mots sont ils suffisant pour exprimer ce que l’on ressent ? Nosmots ne seraient-ils pas devenus plus spontanés que nos pensées ? Mais la pensée pourrait –elle toujours exister sans nos mots ? Pourrait –on remplacer nos mots pour d’autres moyens de communication ? Ne serait ce pas nos mots qui articulent notre pensée ? Afin de répondre à l’analyse, nous verrons d’abord que nos mots, loin de traduire ce que l’on pense ont tendance à reproduire notre pensée,puis nous pourrons par la suite remarquer que la pensée et les mots sont indissociables .

Le langage a pour fonction l’expression de la pensée et la communication entre les hommes, exprimé grâce à des signes et des sons inventés en fonction des cultures. Les mots sont des signes linguistiques, qui sont composés d’un signifiant et d’un signifié, qui au fil du temps, ont rendu lelangage culturel .Pourtant, le langage ne permet pas à l’homme d’exprimer tout ce qu’il souhaite dire. En effet, les mots étant un moyen de communication conventionnel, leurs signifiants ne correspondent pas forcément au signifié choisi pour le désigner, le mot table par exemple ne défini pas totalement l’idée que l’on peut se faire de cet objet. C’est ce qu’explique Aristote dans la Politique enaffirmant que l’homme, en opposition aux animaux possèdent la faculté de la parole, qui lui permette d’exprimer sa pensée par des mots et non seulement par des cris, l’homme au lieu d’utiliser des onomatopées utilisent de plus en plus des mots pour exprimer leurs sentiments. C’est d’ailleurs ce que leur reproche Bergson, selon lequel les mots sont insuffisants pour exprimer ce que l’on pense, carle mot, crée par notre pensée et est alors précède alors notre réflexion et nos pensées. L’homme selon lui, aurait inventé les mots pour nous tromper nous même , mais souvent bouleversé par nos émotions, nos mots nous trahissent et nous révèlent
En regardant le cas des muets, qui ne peuvent pas communiquer par des sons vocaux, on remarque l’élaboration de nouveau système de communicationutilisant des gestes pour identifier des mots, ces systèmes étant essentielle pour permettre aux hommes de communiquer entre eux, car aucune interaction permettant un moyen de communication est possible avec une simple pensée chez aucun être vivant, et les mots sont alors une solution à ce problème. C’est de là que les mots sont des outils indispensables à l’homme pour communiquer. Pouvant les écrireet les prononcer celui-ci à ainsi trouver une technique adaptée à ses besoins. Pourtant, les mots étant le résultat d’une langue et d’une culture, sont conditionnés et n’expriment pas toujours ce que l’on veut exprimer. Si quand nous parlons ce que nous voulons dire n’a pas de sens, notre interlocuteur ne pourra pas nous comprendre, il en est de même pour l’écrit, le philosophe écossais DavidHume qui a publié un Traité de la nature humaine qui n'a connu aucun succès à cause de la difficulté de son langage, des romans tel que Vendredi et les limbes du Pacifique ou les Méditations métaphysiques ont été réécrits ou traduits pour permettre une lecture à un public plus large et ciblée. Le sociologue Bourdieu affirme d’ailleurs que la croyance en un mot est naive puisque l’erreur est de...
tracking img