En quoi "candide" de voltaire est-il un conte philosophique ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (524 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:
Voltaire, auteur reconnu du XVIIIème siècle, a dans de nombreux récits, offert l'exemple d'un écrivain présent sur tous les fronts, n'hésitant pas à mettre au service de ses interrogationset de ses engagements les formes littéraires les plus diverses.
Candide ou L'Optimisme est l'un de ces textes. Nous allons donc nous demander en quoi Candide est un conte philosophique.

I.L'aspect conte du texte

Candide est tout d'abord un conte par sa structure narrative. Dès les premières lignes, le lecteur a l'impression d'entrer dans l'univers merveilleux des contes avec la formule «Il y avait en Westphalie ». Le texte suite ensuite le schéma narratif caractéristiques des contes. L'histoire commence dans le plus beau des châteaux, et le meilleur des mondes possibles, où il règnela joie et l'harmonie, en famille. C'est la situation initiale. Et puis, interviennent l'interdiction et la transgression. L'interdiction est représentée de manière implicite par le fait qu'un garçonn'appartenant pas à la noblesse ne peut convoiter une fille de baron telle que mademoiselle Cunégonde et la transgression de cet interdit vient par la suite lorsque les deux personnes sont surprisensemble derrière le paravent.
de plus, les catastrophes naturelles, d'abord sous la forme du séisme de Lisbonne, fait historique survenu en novembre 1755 qui avait beaucoup impressionné lesimaginations de l'époque ; enfin sous celle de la tempête et du naufrage qui l'accompagne souvent. • Dans Candide, Voltaire dénonce de nombreux travers de la société de son temps : l'esclavage ; l'oisiveté etla non productivité de noblesse (il aborde également ce sujet dans sa Lettre sur le commerce) ; l'Inquisition, l'hypocrisie et le fanatisme religieux... • NB : vous pouvez aussi évoquer la « querelle» entre Voltaire et Leibniz. Double degré de lecture : amusant de lire des phrases qui reprennent toujours la même idée (« tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ») => mais référence,...
tracking img