En quoi la ford t a-t-elle connu un tel succès

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de cas Ford Motor Company

INTRODUCTION :

Alors que le passage du XIX eme au XX eme siècle se passe dans un contexte socioculturel assez mouvementé, Henry Ford crée la Ford Motor Company en 1903. Mais en 1903 il ne se doutait pas encore qu’il serait le pionnier des constructions en série. Avec la production de la Ford T, Ford révolutionne l’industrie et démocratise l’automobile. Illa rend accessible à tous. A travers un bref passage en revue du contexte socioculturel de l’époque, un historique de l’entreprise et de son créateur, une explication sur le succès de la Ford T, et enfin une comparaison avec un autre succès automobile nous tenterons de traduire en quoi la Ford T a été l’expression d’une énorme révolution industrielle. Ainsi voici la problématique : « Le 12 août1908 la Ford Motor Company de Detroit, créée en 1903 par Henry Ford, lance la Ford T. Ce modèle connaîtra un franc succès. Pourquoi ? »

I) Contexte socioculturel de l’époque

A la fin du XIX ème siècle, on parlait d’une société individualiste de consommation de masse encore assez hiérarchique.

Le concept de Responsabilité Sociale de l’Entreprise apparaît dans les discours desdirigeants à partir de la fin du XIX eme et au début du XX eme aux Etats-Unis. Cette responsabilité s’incarna tout d’abord dans le développement d’activités philanthropiques. Dès 1889, Carnégie, immigrant écossais qui devint à travers sa fortune l’un des symboles du rêve américain, publia un document qui deviendra une référence en matière de philanthropie. Il développa une série de réflexionsrelatives aux responsabilités des riches hommes d’affaire de l’époque, considérant qu’il était de leur devoir de mener une vie non ostentatoire et que les surplus de richesse dont ils bénéficiaient devaient être gérés et redistribués en vue de l’intérêt public. Au cours de la première moitié du XX eme siècle, à mesure que se diffusait la nouvelle figure du dirigeant non propriétaire, cette notion deresponsabilité fut transférée du propriétaire aux nouveaux dirigeants. Ce faisant, cette responsabilité morale fut progressivement détachée de l’individu (le propriétaire fortuné) pour être appliquée à l’entreprise elle-même et à ses processus.

La responsabilité sociale fut ainsi progressivement conceptualisée comme un élément central de la relation entre l’entreprise et la société. Ces conceptsstipulent l’idée d’un contrat implicite, caractérisant la relation entre l’entreprise et la société. Elles reposent sur la conviction que la propriété n’a rien d’un droit absolu et inconditionnel et qu’elle ne peut être justifiée que dans la mesure où l’administration privée des biens permet d’accroître le bien-être de la communauté. Tout propriétaire a donc pour devoir de satisfaire les besoins dela société dans son ensemble, dans la mesure où il doit répondre de ses actes devant Dieu et la société. Pour que la société ne révoque pas ce contrat par lequel elle accorde une marge de liberté et un pouvoir unique aux dirigeants et entreprises de l’époque, ces derniers doivent honorer ce contrat implicite en travaillant à l’amélioration du bien être social
Un retour historique sur lesorigines américaines du concept de Responsabilité Sociale montre que la religion protestante exerce une influence tout à fait significative sur cette notion. En soi, cette influence de la religion protestante n’est pas surprenante ; elle tend à accréditer la thèse proposée par Max Weber (Weber 1967), selon lequel la religion protestante a joué un rôle structurant sur l’émergence et la diffusion ducapitalisme.

L’idée se renforce parmi les populations et les milieux dirigeants d’Europe et d’Amérique du Nord qu’un capitalisme plus humain et un pilotage plus avisé des entreprises et des économies sont souhaitables.

Dans un contexte social, la période 1900-1940 est l’ère du syndicalisme industriel. Déjà en émergence depuis 1840, avec les conditions de travail instaurées par le...
tracking img