En quoi peut on dire que le théâtre est le lieu de l'illusion et en même temps de la vérité?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : "Et il arrive quelque chose sur la scène comme si c'était vrai" écrit Paul Claudel. En quoi peut-on dire que le théâtre est le lieu de l'illusion et en même temps de la vérité? Vous appuierez votre réponse sur les extraits du corpus, sur d'autres pièces que vous avez lues ou vues.

Le théâtre est un art très ancien, apparut chez les grecs au VI ème siècle avant Jésus Christ. Ils'agissait au début de cérémonies religieuses célébrées en l'honneur du dieu Dionysos. Cependant, on retient plus souvent le XVII ème siècle comme la période la plus prospice au développement du théâtre car les auteurs vont d'avantage confondre l'irréel au réel dans leurs intrigues. Cela va donc en quelque sorte apporter un sens nouveau au théâtre et provoquer d'avantage de réactions chez le public. Ledramaturge, poète et diplomate français Paul Claudel déclare à ce propos "Et il arrive quelque chose sur la scène comme si c'était vrai". Ses propos insinuent que derrière le masque du spectacle se cache un phénomène qui ne résulte pas de l'imaginaire mais qui provient bien de la réalité.
En quoi pouvons nous affirmer que le théâtre est un lieu où l'illusion et la vérité coexistent?
Nous verronsdans un premier temps que le théâtre est un art inventé et créé par l'homme. Ainsi il n'a pas besoin de se soumettre aux contraintes du monde réel pour exister. Dans un second temps nous verrons que le théâtre est souvent amené à représenter la vérité et cela par différentes méthodes et pour atteindre différents buts.

Le théâtre, un lieu de l'illusion et donc du mensonge.Le théâtre est un art de représentation totalement conçu par l'homme. Celui-ci crée une intrigue, l'a met en scène et finit par l'interpréter. On peut donc dire que le théâtre est un lieu de convention, c'est à dire qu'il existe une sorte d'accord passé entre l'auteur et le metteur en scène qui s'engage à respecter les contraintes que lui impose l'écrit. Les limites pour créerune mise en scène respectant le texte peuvent provenir de différents critères, comme par exemple des indications scèniques. En effet, dans la célèbre scène des coups de bâton de Les Fourberies de Scapin de Molière sont présents un grand nombre de didascalies qui indiquent à l'acteur qui interprète Scapin à quel moment il doit changer de ton ou encore à quel moment doit-il frapper de son bâton lesac dans lequel se trouve son maître.Ces notices sont indispensables pour le sens de la scène et il serait donc illogique de la part du metteur en scène de les supprimer. Autrement dit, même si les personnages semblent s'exprimer et s'actionner spontanément sur scène, c'est en fait le résultat d'un long travail, dictée par le texte, son registre et sa mise en scène. Ainsi le spectateur va authéâtre pour observer une représentation où les personnages semblent vivre instantanément leurs périphéties,mais le spectateur sait à l'avance qu'il est berné. Le théâtre est donc une illusion, c'est à dire un leurre représentant une fausse vérité, ou autrement dit un mensonge.
Autre que le jeu des acteurs, le décor ainsi que l'éclairage participent à cette illusion. En effet, les lumièresont le subtil pouvoir de donner une atmosphère particulière ou encore de donner un trait de caractère à un personnage, cela devient évident lorsqu'on compare deux mises en scène différentes. Prenons l'exemple des interprétations de Phèdre par Patrice Chéreau et par Jean Louis Barrault, elles sont en effet totalement différentes et pourtant elles respectent toutes les deux le texte de Racine. Celaprouve donc que chaque détail de mise en scène compte dans la création de l'illusion, car elle accentue le registre de la pièce et permet de souligner les émotions véhiculées par les acteurs. Le théâtre est aussi un lieu de l'illusion parce que les sentiments sont excessivement amplifiés dans le but de disloquer la réalité qui est parfois trop plate à interpréter.
On peut donc...
tracking img