En quoi peut on dire que le théêtre est à la fois le lieu de l'illusion et le lieu de la vérité?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1340 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FRANCAIS

Sujet de dissertation:
En quoi peut-on dire que le théâtre est à la fois le lieu de l’illusion et le lieu de la vérité?

Dissertation :

Le théâtre peut être à la fois l’art de la représentation dramatique et un genre littéraire particulier. Né en Grèce au VIième siècle avant Jésus-Christ, il se définit par des spectacles dans lesquels des acteurs incarnent des personnagesdevant un public, dans un temps et un espace limités. Il existe plusieurs sortes de théâtre, variant selon les époques. Chaque catégorie comprend souvent des auteurs très connus. Parmi ceux-là, on peut retrouver Euripide dans le théâtre antique, Shakespeare dans le baroque, Racine dans le classique, Hugo dans le romantique,… . Nous pouvons alors nous demander en quoi on peut dire que le théâtre est àla fois le lieu de l’illusion et celui de la vérité. Pour répondre à cette problématique, nous allons tout d’abord étudier le côté illusionniste du théâtre puis celui par lequel transparaît la réalité.

Pour commencer, le public vient chercher au théâtre l'illusion de la réalité. Cette illusion est créée grâce à différents moyens.
Tout d'abord, l'illusion est un trompe-l'œil, le faitd'assister à un spectacle que l'on feint de croire. L'illusion théâtrale représente un artifice, un mensonge qui se déroule sous les yeux du spectateur. Elle est construite par les personnages, le décor, les accessoires et les costumes et se traduit alors par le fait qu'à un moment donné, le spectateur oublie qu'il est assis, qu'il regarde jouer les acteurs. Cependant, même s'il sait pertinemment qu'il nevoit pas en chair et en os, par exemple, Roméo et Juliette, les deux héros de l'œuvre de Shakespeare, il arrive qu'il réagisse comme s'ils étaient véritablement là, et même comme s'il était à leur place ou s'il participait à la scène. C'est ce que l'on appelle l'identification au personnage, ceci provoquée par l'émotion plus ou moins vive selon le degré d'illusion que créé la pièce chez lespectateur.
Ensuite, nous savons que le décor, la mise en scène, les personnages, l'éclairage… tout n'est qu'illusion dans le théâtre. Les décors reconstituent les lieux dans la réalité de leur apparence. Ce sont eux qui contribuent à faire entrer le spectateur dans un univers d'illusion. Dans Don Juan, la fameuse pièce de Molière, les décors varient énormément, la scène se transforme en bord de mer,en forêt, puis en appartement… Ces changements symbolisent l'errance du personnage, sa fuite. Ainsi, le spectateur sait bien qu'il ne se passe rien de réel sur la scène mais il feint de croire que le spectacle auquel il assiste est bien vrai ; il consent donc à cette illusion puisqu'il est courant de cette tromperie. C'est ainsi que, dans L'Echange, de Claudel, Lechy, une actrice, et Marthe, unepetite paysanne, qui sont les deux héroïnes de la pièce, parlent du théâtre ; Lechy explique qu'"il arrive quelque chose sur la scène comme si c'était vrai" et Marthe, qui ne comprend pas, lui répond : "Mais puisque ce n'est pas vrai! C'est comme les rêves que l'on fait quand on dort ". Cela montre que les esprits puérils ne comprennent pas forcément ce divertissement.
Enfin, l'acteur joue un rôletrès important dans l'illusion du théâtre. En effet, celui-ci nous fait croire à l'existence de son personnage, même s'il joue sans décor, ni costume. Un comédien peut très bien feindre un sentiment qu'il n'éprouve pas, et peut mal jouer un sentiment qu'il éprouve. Le jeu du comédien n'a rien à voir avec sa propre réalité car il se produit un dédoublement qui a pour but et qui permet une illusionde la réalité que le spectateur. Dans Le Paradoxe du comédien, de Diderot, celui-ci explique que "le comédien n'est pas le personnage, il le joue et le joue si bien que vous prenez pour tel : l'illusion n'est que pour vous, il sait bien, lui, qu'il ne l'est pas." Ces écrits prouvent bien que le comédien n'est qu'une "marionnette du théâtre" et que tout son art est de faire oublier qu'il est un...
tracking img