→ En quoi peut-on dire que dom juan est une pièce baroque?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le baroque est un style artistique qui privilégie l'irrégularité, le jeu des apparences, ainsi que les thèmes de l'illusion, de la métamorphose et de la mort. On le situe généralement entre le dernier tiers du XVIe siècle jusqu'au premier tiers du XVIIe siècle. Or Dom Juan fut pour la première fois représenté en 1665, c'est à dire à une période où domine le classicisme. "Baroque" vient de« barrocco » qui désigne au Portugal une "perle de forme irrégulière". Le terme fut utilisé pour désigner ce qui est démesuré voire excentrique. Nous verrons donc dans une première partie que Dom Juan ne respecte pas les règles d'écriture traditionnelles, puis de montrer dans une deuxième partie que cette pièce est née de la diversité. Enfin nous mettrons en évidence que les thèmes abordés dans l'œuvresont typiquement baroques.

Molière impose dans Dom Juan son refus de respecter les règles d'écriture classique, l'une d'elles étant la règle des trois unités. L'action se déroule environ de 36 à 48 heures ; la durée sur 24 heures, si chères aux Classiques, est ainsi dépassée. Par ailleurs, les décors se succèdent et changent d’acte en acte. Dom Juan traverse ainsi la campagne, la forêt, le bordde mer, les villes et un palais. L'unité de lieux n'est donc plus respectée. Les nombreuses péripéties et les maintes rencontres de Dom Juan jalonnent la pièce, ceci au détriment d'une action unique et progressive.
Dom Juan se démarque aussi du genre classique par son manque de vraisemblance. Il met en scène des événements sans lien apparent. Le hasard semble par conséquence diriger l'action.A cela s'ajoute l'apparition du surnaturel. La pièce se termine d'ailleurs par l'anéantissement de la vraisemblance lors de la scène finale.
Enfin, la pièce se détache du classicisme : elle ne respecte pas la règle de bienséance qui consiste à ne montrer aucune violence sur scène . Par exemple, Dom Juan se bat en duel contre le frère de Done Elvire, avant d'être emmené aux Enfers. D'ailleurs,dans toute la pièce, Dom Juan choque par son comportement et ses propos. Il dévoile ainsi une certaine hypocrisie dont il se sert comme d'un masque ; également un manque de galanterie, de respect et une certaine forme d'athéisme caractérise le personnage. Certaines scènes ont donc été supprimées, avant que la pièce ne soit totalement interdite.
Dom Juan n’est donc pas une pièce véritablementclassique puisqu'elle ne respecte pas les règles d'écriture de l'époque qui sont la règle des trois unités (temps, lieu, action), la règle de bienséance et la règle des de vraisemblance. On peut donc en conclure que cette pièce incarne le changement.

Dom Juan est né de la diversité; c'est une pièce novatrice en son temps et la première grande pièce en prose de Molière. C'est l'époque où toutchange et évolue pour échapper à la norme. D'ailleurs Dom Juan multiplie ses conquêtes et fait de nombreuses rencontres lors de ses périples. Elles semblent se dérouler indépendamment les unes des autres. Cela autorise l'auteur à insérer le registre fantastique et à introduire un dénouement et des personnages surnaturels comme la statue du Commandeur, le spectre ou la femme voilée.
La diversitéintervient aussi au niveau de l'intrigue de la pièce. Dom Juan est en effet constitué de plusieurs leitmotivs. Le premier concerne la relation entre Done Elvire et Dom Juan. Cette intrigue va nous être dévoilée dans les trois première scènes de l'acte I , et va continuer dans la scène 3 de l'acte V avec les frères de Done Elvire. Le second leitmotiv apparaît dans la scène 2 de l'acte II et nousraconte la conquête amoureuse de Dom Juan qui échouera mais favorisera la rencontre des deux paysannes. Le troisième leitmotiv met Dom Juan face à un pauvre. Toutes ces péripéties et autres intrigues secondaires n'ont cependant aucun rapport entre elles. L' unité de la pièce ne réside pas dans l'enchainement de toutes ces scènes mais sur leur accumulation. Dom Juan renie en effet à chaque fois une...
tracking img