En quoi tes different

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui est l’Autre ?
Planification
Survol
Les élèves s’éveillent à la notion de l’Autre par l’intermédiaire de Karine, jeune voyageuse qui, au cours d’un voyage en Chine, communique avec les habitants malgré la barrière de la langue. Ils étudient une photo de Karine croquée en Chine ainsi qu’un courriel qu’elle a écrit depuis ce pays, et en dégagent un portrait de l’Autre, dans toute sadifférence, mais aussi et surtout dans sa ressemblance avec Karine.

Mots clés
Représentation du monde – Tolérance – Écoute – Identité – Parole – Dialogue – L’Autre – Droits humains

Niveaux scolaires visés
Premier cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire

Intentions éducatives
S’éveiller à la notion de l’Autre. Percevoir la ressemblance et la différence comme composante de soi et del’Autre. Prendre conscience que la communication avec l’Autre peut s’établir au-delà de l’échange verbal et peut créer un rapprochement entre les porteurs de diverses cultures. Comprendre l’Autre comme un être à respecter dans ses droits et ses particularités.

MONDE EN TÊTE est un projet d’éducation au Vivre-ensemble et à la citoyenneté.

1/10

Il est soutenu par la Commission scolaire de Montréal,l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et les Œuvres du Cardinal Léger.

Compétences transversales
Il appartient à l’enseignant de cibler la compétence transversale qui sera développée et évaluée grâce à cette activité : exploiter l’information ; exercer son jugement critique ; communiquer de façon appropriée.

Matériel nécessaire
Photocopier les documents à distribueraux élèves : La photo de Karine communiquant avec des enfants Le courriel de Karine

Préparation
Élément déclencheur
Expliquez aux élèves les raisons qui justifient une activité sur la notion de l’Autre. Que ce soit à l’école, au centre sportif ou à l’épicerie de notre quartier, nous sommes souvent amenés à entrer en contact avec des personnes « différentes » de nous, en apparence. Nous lespercevons comme différentes parce que, par exemple, elles ne s’habillent pas comme nous, elles ne parlent pas la même langue, elles réagissent différemment dans certaines situations. Mais de quelle différence parlons-nous ? La différence concerne-t-elle uniquement les contrastes apparents, ceux qui se voient au premier regard ? Mon camarade de classe qui parle la même langue que moi, qui a la mêmeculture que moi et que je connais depuis plusieurs années est-il différent de moi ou bien semblable ? S’il me paraît différent, où commence la différence et où s’arrête-t-elle ? Où commence la ressemblance et où s’arrête-t-elle ? Qui est l’Autre, vraiment, au-delà des apparences ? En quoi suis-je semblable à l’Autre ? Comment puis-je être moi-même par rapport à l’Autre ?

MONDE EN TÊTE est unprojet d’éducation au Vivre-ensemble et à la citoyenneté.

2/10

Il est soutenu par la Commission scolaire de Montréal, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et les Œuvres du Cardinal Léger.

Cette activité est une invitation à découvrir l’Autre dans toute sa singularité, mais aussi dans sa ressemblance avec nous. Pour initier les élèves à la notion de l’Autre, vous pouvezécouter avec eux une musique folklorique chinoise, de manière à les mettre dans l’ambiance du défi de cette activité.

Connaissances et perceptions initiales des élèves
À l’aide des questions suivantes, sondez les connaissances et perceptions des élèves par rapport à cette musique et par rapport à la Chine : Que ressentez-vous à l’écoute de cette musique ? Qu’est-ce qui vous étonne ou vousintrigue ? Pensez-vous que la même musique provoque les mêmes sensations pour chacun ? Quelle est la différence de cette musique par rapport à d’autres musiques traditionnelles que vous connaissez ? Dans quelle mesure cette musique est-elle différente de celles que vous écoutez habituellement ? À quoi cette musique vous fait-elle penser ? Comment imaginez-vous les personnes qui l’interprètent ?...
tracking img