En robe grise et verte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En robe grise et verte, Paul Verlaine

Intro... (situer l'époque- 1869, souvenir précis d'un jour de juin 1869 où Verlaine, venu voir Charles de Sivry, rencontra Mathilde. Ils se marièrent en août1870. Rimbaud arrivera à Paris en septembre 1871-, l'auteur, le groupement...)
Sujet :la rencontre amoureuse (l’homme est subjugué par la femme)
Aspect: poème sans titre : 4 quatrains dedécasyllabes, à rimes embrassées (heureux poème !); texte narratif et surtout descriptif pour montrer cette emprise de la jeune femme !
Projet : Montrer 1/ en quoi ce poème s'inscrit dans la tradition des récitsde rencontres amoureuses 2/ la spécificité de la jeune fille dans ce poème 3/ dans quelle mesure ce poème, par le jeu des oppositions, inscrit les rapports homme / femme dans l'inégalité et ladépendance.
Lecture

1) le récit d'une rencontre : une histoire qui structure le poème
a) un récit dans le passé : - temps des verbes (alternance imparfait / passé simple dans les trois premiersquatrains. Commentez le présent du vers 12 par la suite) ; il est à noter que le sujet des verbes au passé simple dans les deux premières strophes est la jeune fille uniquement. - progression des événements /évolution (strophe 1 : apparition, strophes 2 et 3 : bonheur éprouvé, strophe 4 : soumission !)
Cadre spatio-temporel : temps = "un jour de juin" ; lieu = non défini.
b) un récit assumé par unnarrateur : - dès le deuxième vers, apparition du pronom "j'" ; caractérisation du narrateur : "soucieux", "mon âme assombrie" ; il est défini par son regard " mes yeux" et par son état d'esprit "monâme".

2) la jeune fille :
a) attendue dès le premier vers "en robe grise et verte", on ne trouve le pronom "elle" qui la désigne qu'au vers 3. On ne voit d'abord que ses vêtements, sa parure, l'aspectextérieur (cataphore). Est-elle superficielle ?
b) élément perturbateur : elle bouleverse le cours des choses ; opposition entre imparfait réservé aux autres dont le narrateur et le passé simple...
tracking img