Endettement public

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (861 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Monter de l’endettement public des Etats, les dettes contractées par l’Etats.

I ) Comment en est-on arrivé la ?
II) Comment ça peut s’arrêter ?
III) Comment faut-il s’y prendre ?

Unedynamique inquiétante :

La mesure de la somme de dette que l’Etat doit, se fait en la comparant au PIB brute de l’Etat, par exemple la dette de l’Irlande est égale à 100% du PIB Irlandais.
Un Etat nerembourse jamais sa dette, il rembourse uniquement les intérêts de ses créanciers. Les pays européens ont une dette en moyenne égale à 78% cent de leur PIB brute.

Comment en est-on arrivé la ?L’endettement des Etats augmente après la guerre. Le problème de la dette n’est pas le montant, mais le taux d’intérêt que l’Etat paye pour ses prêts, soit les primes de risques du taux d’intérêt(pour un Etat dit fiable).
Pour la partie de la dette non remboursée, il y a une prime sur le remboursement d’intérêts. Les préteurs ne font pas réellement attention à qui il prête l’argent. Avant lacrise les taux d’intérêts étaient de 4 % par an, (grande confiance), après la crise financière tout éclate, les taux d’intérêt explosent, par exemple la Grèce ne pourra jamais rembourser sa dette elleest trop élevée, il y a une forte augmentation du taux d’intérêt qui passe à 12 % par an. La France et l’Allemagne passe d’une dette de 60% du PIB à 80% du PIB. Il n’y a pas d’augmentation du tauxd’intérêts mais une baisse durant la crise. Les placements deviennent risqués même si la dette publique est moins fiable, on mise les placements sur les Etats considérés comme les moins risqués.

D’oùviennent donc les dettes ?

Les dettes viennent de la crise ainsi que du déficit avant la crise. Avant la crise les Etats n’étaient pas encore très endettés, le niveau de la dette publique avoisiner60% du PIB c’est ce que les autorités européennes admettaient comme raisonnable. Le déficit budgétaire annuel était inferieur à 3% et la dette supérieur à 60 %. Avant la dette il y avait déjà...
tracking img