Endocrinologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ENDOCRINOLOGIE

LES HORMONES DE L’AXE HYPOTHALAMO-HYPOPHYSAIRE

I. Généralités

On parle de facteurs de sécrétion.
2 niveaux de synthèse :
-Le niveau hypothalamus
-le niveau hypophysaire : sous la dépendance de l’hypothalamus où des facteurs sont synthétisés
L’axe HHR fonctionne selon 3 niveaux :
-l’acquisition d’informations (stimulation de récepteurs par des facteurs extérieurstels que la température, la position du corps ; ou par des facteurs internes tels que la concentration sérique en glucose, la pression osmotique..)
-Analyse des informations par le thalamus
-La réponse : de 3 types : motrices ; végétatives ; endocriniennes.
Acquisition, puis analyse de ces informations, et transmission vers l’hypothalamus, puis vers l’hypophyse, et ensuite vers les organescibles.

II. A. Facteurs hypophysaires

Ils sont synthétisés de façon spécifiques par les 2 parties de l’hypophyse
-La post-hypophyse : caractérisée par 2 composés : vasopressine (=ADH) et ocytocine.
-L’antéhypophyse : Activité beaucoup plus diversifiée. Lieu de synthèse de tous les autres facteurs de régulation endocrinienne : GH, ACTH, prolactine, FSH et LH, TSH.

1) Facteurspost-hypophysaires

• Vasopressine=ADH : Hormone anti-diurétique. Agit essentiellement au niveau de la régulation de la pression artérielle, mais aussi au niveau rénal (filtration glomérulaire).
•Ocytocine : Action spécifique au niveau des muscles lisses (contraction utérine) etau niveau de la sécrétion lactée. (Comme la prolactine).

Ces 2 molécules de diffèrent que par 2 a.a.
L’activité dela post-hypophyse est limitée car les hormones sont très proches structuralement et ont la même action(contraction.

2) Facteurs anté-hypophysaires

Action : -sur le métabolisme : Hormones de croissance, ACTH (Adréno Cortico Trophic H.), prolactine
-Sur des tissus (activité biologique histologique) : LH, FSH (Follicular Stimulating H.) (action sur le développement et lamodification au cours du cycle ovarien, + sur la synthèse hormonale)
-TSH (Thyroïd Stimulating Hormone): action à la fois métabolique (iode) , et sur la synthèse et la sécrétion des hormones tyroïdiennes.

3) Exploration de la glande anté-hypophysaire

Exemples : GH et prolactine.

• GH = hormone de croissance : Agit au niveau du tissu osseux et au niveau du métabolisme organique de façonindirecte grâce à un facteur : l’IGF (Insulin like Growth Factor) qui va agir comme l’insuline.
La sécrétion est sous la dépendance de l’hypothalamus.

La somatocrinine va stimuler sa sécrétion alors que la somatostatine va l’inhiber.

Somatocrinine +
GH IGF
Somatostatine -

Hypothalamus Hypophyse

Lors d’undéficit en GH, les sujets sont atteints de nanisme
Lors d’un excès de GH, les sujets sont face au syndrome d’acromégalie (augmentation des métabolismes).

• Prolactine : Synthétisée par des cellules hypophysaires lactotropes.
Elle a 2 effets : -le développement des glandes mammaires
-favoriser la sécrétion lactée.
Elle agit aussi sur la sécrétion de FSH et de LH, donc participe audéveloppement du tissu ovarien.
Intérêt d’étudier cette hormone : pour pouvoir favoriser la sécrétion lactée chez les bovins.

4) Exploration de la fonction gonadotrope

Chez la femme, différentes hormones vont agir de façon spécifique en fonction du cycle ovarien.
L’exploration gonadotropique a pour but d’étudier un dysfonctionnement observé au cours du développement pubertaire , adulte etchez les personnes âgées ; en particulier d’étudier les variations des taux de FSH et LH qui vont agir au niveau tissulaire, au niveau hormonal et qui peuvent agir au niveau de métabolismes stéroïdiens.

II. B. Facteurs hypothalamiques

On les appelle des facteurs de relargage (RF : Releasing Factor) ou hormones de ralargage (RH : Releasing Hormon)

1) TRH

Tripeptide qui...
tracking img