Energies renouvelables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9726 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier Europe : les énergies renouvelables

Sommaire

Introduction 4
1- LA SITUATION ACTUELLE AU NIVEAU GLOBAL 5
1.1- Bilan actuel de la situation énergétique : nécessité de changement 5
1.1.1- Le marché des énergies renouvelables en crise. 5
1.1.2- Réserves énergétiques mondiales (annexe n°1) 5
1.1.3- Consommation primaire d’énergies renouvelable en Europe (annexe 2) 61.2- Vers un marché unique européen de l’énergie (cre.fr) 6
1.3- En quoi est-il intéressant de choisir les énergies renouvelables ? 8
1.4- Les différents types d’énergies renouvelables (annexe 3) 9
1.4.1- Les énergies renouvelables électriques 9
1.4.2- Les énergies renouvelables thermiques 12
2- L’Europe et ses directives 17
2.1 – Le droit de l’environnement dans l’Union Européenne17
2.2- Le droit de l’environnement en France 18
2.2.1- Général 18
2.2.2- Droit relatif au développement durable 18
3- L’influence des directives européennes sur le secteur du bâtiment 24
3.1- Transposition et applications des directives européennes dans les pays de l’Union Européenne et l’influence sur le secteur. 24
3.1.1- Crédit d’impôts en France 25
3.2- Les énergiesrenouvelables, un atout pour le développement local … 26
3.3- … mais aussi européen 27
3.4- Le secteur des EnR en pleine essor 27
3.5- Causes 27
3.7- Quelques chiffres en France 28
3.8- Conséquences 28
3.9- Perspectives 29
3.10- L’exemple Chauffea 30
Conclusion 31
Sources 32
Annexes 33

Introduction

Aujourd’hui, le changement climatique et l’érosion progressive des ressourcesnaturelles fait évoluer les mentalités. La question des énergies renouvelables devient de plus en plus préoccupante et fait naître des nouveaux modes de production et de consommation. A l’origine de ce changement, l’Europe et les impulsions de ses grandes institutions, ainsi que les différents sommets et accords internationaux comme le protocole de Kyoto ou le Grenelle de l’environnement. Face à cecourant encore récent, on est alors en mesure de se demander « en quoi les énergies renouvelables constituent elles une alternative au problème de la crise des énergies fossiles, en particulier dans le secteur du bâtiment ? ».
Pour répondre à cette question, il est intéressant dans un premier temps d’étudier le marché des énergies d’une manière globale et la crise qu’il connait. Ensuite, d’aborder lesujet des influences directes de l’Europe sur ce marché par le biais de directives et de traités. Enfin, l’application sur le secteur des bâtiments sera mise en évidence.

1- LA SITUATION ACTUELLE AU NIVEAU GLOBAL

1.1- Bilan actuel de la situation énergétique : nécessité de changement

1.1.1- Le marché des énergies renouvelables en crise.
L'AIE, Agence Internationale del’Energie s'alarme du bond de la demande énergétique mondiale d'ici 2030 et incite à réagir.
Son tout dernier rapport prévoit un bond de 55% de la demande énergétique mondiale d'ici 2030, tirée par la Chine et l'Inde. Il juge alarmante les conséquences sur l'environnement et la sécurité énergétique. Le bond de la demande mondiale proviendra à 74% des pays en développement, dont 45% pour la Chineet l'Inde.
La prochaine décennie va donc être cruciale pour l’énergie et, pour éviter une crise énergétique, le monde doit investir dès maintenant pour combler ses besoins futurs en énergie. D’après l’agence, nous ne sommes pas à court d'énergie, ni à court d'argent, mais nous sommes à court de temps.
1.1.2- Réserves énergétiques mondiales (annexe n°1)

Ce constat réaliser en 2003illustre les réserves disponibles des différentes énergies fossiles dans le monde.
Les disparités géographiques sont très nettes. Par exemple, les Etats Unis, l’ex-URSS et l’Extrême orient / Océanie disposent à eux trois des ¾ des réserves restantes de charbon.
Plus inquiétant que les écarts mis en évidence, la durée de vie de ces réserves : en poursuivant les tendances actuelles, le pétrole, le...
tracking img