Enfance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Enfance de Sarraute.
Incipit «  alors tu vas... plonges ».

Introduction:
Cet extrait met en scène 2 interlocuteurs. On ne connait pas leur identité à prime abord. Cependant la conversationsemble avoir déjà débuté.
J'aborderais dans un 1er temps la démarche malgré tout autobiographique, et dans un 2nd temps les deux voix. Pour finir, les dangers et les enjeux de l'autobiographie.

Unedémarche malgré tout autobiographique.
1, La présentation d'une autobiographie.

Forme dialoguée
Projet: « tu vas »--> futur proche
« tu veux »--> déclaration d'intention
Causes:interrogations répétées: appel à un examen critique
→ manifeste la recherche d'explication susceptible d'éclaircir l'origine de l'autobiographie.
Souvenirs qui renvoient au passé → voc del'habitude «  parfois », « cette fois »
La narratrice rassure la 2e voix
Les souvenirs vont apparaître par fragment → fragiles.

2, Un pacte autobiographique.

Pacte d'un nouveau genre
→ponctuation: points de suspension(étonnement, incapacité à aller au fond de sa pensée)
Reprise de mots/expressions de doute → « serait pas »
l'absence d'adresse au lecteur
2e voix:rejailli sur le lecteur
invite le lecteur à se projeter dans le dialogue
refus du récit bilan:
la forme dialoguée exprime le refus d'une narration dirigée, linéaire et ordonnée.
→ forme nouvelle,discontinue et morcelée.
Le pacte de sincérité: pas revendiqué par l'auteur. La voix critique, manifeste une source d'honnêteté.

Les deux voix.
1, deux voix antagonistes mais aussicomplices.

Le combat --> fréquentes négations
Mise en garde → témoigne un affrontement
Evocation d'un passé commun → « nous » : expérience commune → rapprochement des 2 adversaires signalant unlien antérieur.
Tutoiement --> connaissance.

2, Evolution de chacunes des voix.

La 1ere voix est la gardienne de l'oeuvre passée → voix critique qui impose l'examen de cette...
tracking img