England is not exactly like i picture it

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1038 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
II- L'importance de la femme :
Les défenseurs des droits de la femme disent que la Femme est la moitié de la société. Tandis que certains disent que son rôle c’est de rester à la maison pour élever les enfants, à laver la vaisselle, préparer à manger et récurer le pavé ? Quelle est le rôle de la Femme dans notre sociéte ?
En effet, ce monde a besoin de contribution féminine pour prendre unvisage plus humain. Celles qui ont fait le choix de se consacrer pleinement à sa famille, ne doit pas signifier qu’il faille se replier sur elle, au dépens d’un engagement dans la société. Le contact humain, la sensibilité féminine, le sens de l’essentiel est si profondément ancré dans la nature de la femme que la société ne saurait faire l’économie de cette présence féminine. Elles doivent être descitoyennes actives, engagées dans la vie politique locale ou dans les réseaux associatifs et faire de nos quartiers au niveau des communautés humaines où il fait bon vivre… Nous devons faire de nos demeures des foyers de savoir vivre qui rayonnent autour de nous. Il me vient à l’esprit, ici, les émouvantes exhortations de Céline : "Il faut que les enfants des autres vous deviennent presque aussichers, aussi précieux que les vôtres, que vous pensiez aussi à eux, comme les enfants d’une même famille, la vôtre, la France toute entière. C’est ça le bonheur d’un pays, le vrai bouleversement social, c’est des papas mamans partout"
Aussi, il convient d’assumer et de revendiquer sa féminité dans son engagement social voir professionnel, et dans la manière de l’exercer : à l’heure oùl’égalitarisme nie la différence de nature entre la femme et l’homme, qu’elle que soit la sphère dans laquelle nous nous engageons, il convient de réaffirmer que certaines fonctions nous conviennent mieux que d’autres… parce qu’elles correspondent mieux à notre être et notre nature. Le tissu associatif doit pouvoir tenir compte de ce paramètre essentiel…Il semble que le tissu associatif musulman, pour prendrecet exemple, s’adapte tout doucement à l’arrivée de la « gent féminine » en son sein. La présence des femmes dans le monde associatif s’avère indispensable face aux impératifs et aux problèmes des sociétés européennes.
La dimension maternelle doit être reconnue et protégée et la femme musulmane doit pouvoir s’investir dans les domaines éducatifs, culturels, économiques, politiques… La société doittirer profit de la sensibilité féminine pour en faire une société plus humaine… la femme doit « humaniser ce qui pourrait n’être qu’une élaboration abstraite et intellectuelle de la part de l’homme" pour reprendre Jean Paul II.
Aujourd’hui, dans les circonstances actuelles, parvenir pour une femme à préserver sa vie de famille, tout en militant est une course contre l’épuisement et le stress,sans parler de la culpabilité… et des reproches ! Ce n’est pas l’engagement des femmes qui doit être remis en cause mais l’inadaptation de notre communauté et de la société face à ce phénomène récent.
Il y a un vrai travail de réforme des mentalités et des structures qu’il faut promouvoir pour que le monde associatif reconnaisse les particularités féminines, et s’y adapte. La vraie compréhension duMessage exige que le milieu associatif (pour ce qui est de l’engagement de la femme en intra-communautaire) soit organisé de manière qu’elle ne soit pas obligée de renoncer à sa propre spécificité et au détriment de sa famille dans laquelle elle a, en tant que mère, un rôle indispensable.
Nous devons repenser l’engagement au féminin au regard des besoins familiaux. Par conséquent, la femmemusulmane doit s’ouvrir activement au monde en prônant le retour à des valeurs simples mais essentielles : respect de sa propre dignité, respect de la famille, respect de la collectivité à tous les niveaux. Il convient d’éduquer les enfants avec amour, protéger leur innocence et la pureté qui les caractérise … Il faut se battre avant tout pour la défense de la cellule familiale, comme principe...
tracking img