Enigma

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire et Mathématiques

Enigma

Comment le déchiffrement d’Enigma est-il un facteur déterminant de la victoire des Alliés durant la Seconde Guerre Mondiale ?

La cryptographie est une branche de la cryptologie. C’est l’art de crypter un message dans le but de le protéger. Pendant la Première Guerre mondiale, les Français et les Anglais excellent dans le codage de messages. De cefait, pendant l’entre-deux-guerres, les Alliés, pensant avoir un avantage sur les Allemands, gardent une confiance aveugle en leur équipement. Les Allemands, quant à eux, développent, grâce à Arthur Scherbius, une machine à crypter nommée Enigma. Dès le début de la Seconde guerre mondiale les Allemands utilisent la machine et les Alliés rencontrent des difficultés. Mais à partir du moment où lesAlliés sont capables de déchiffrer les messages, le cours de la guerre prend une tournure différente.
Nous pouvons donc nous demander comment le déchiffrement d’Enigma par les Alliés est un facteur déterminant de leur victoire en particulier dans la guerre de l’Atlantique.
Nous verrons dans une première partie des généralités sur Enigma ainsi que son fonctionnement. Puis nous verronsl’influence de son déchiffrement.

NB : Les notions en bleu sont expliquées dans le lexique à la fin du dossier.

I – La machine Enigma

Dans cette première partie, nous allons vous raconter l’histoire de la machine Enigma et nous allons vous expliquer son fonctionnement.

1) De sa naissance à sa diffusion

Enigma a été inventée en 1918 par Arthur Scherbius, un ingénieur allemand. (Voirindex).

[pic]
Arthur Scherbius

Il existe plusieurs modèles différents. Les modifications interviennent sur la position et le nombre de rotors, ainsi que sur le tableau de connexions et en particulier le nombre de fiches (fils de connexion). Le premier modèle de la machine (Enigma A) fut mis sur le marché pour la première fois en 1923 au Congrès Postal International de Bern mais n’eut pas ungrand succès, pour le milieu du commerce comme pour l’armée, surtout à cause de son prix trop élevé. Par la suite, trois autres modèles virent le jour : les modèles B, C et D. Le modèle D, plus perfectionné fut finalement adopté par la marine allemande en 1926, puis par l’armée allemande en 1929. Quelques améliorations de la machine furent réalisées dans les années suivantes. Les Allemands, sûrsde son efficacité, vont utiliser la machine pour la plupart de leurs communications durant la guerre.

2) Son fonctionnement

La machine Enigma est le plus redoutable système de cryptage de l’Histoire. C’est une machine composée :
• d’un clavier qui sert à entrer la lettre à crypter
• d’un brouilleur qui transforme la lettre en texte clair en une lettre chiffrée
• d’unécran lumineux qui affiche la lettre cryptée grâce à un système lumineux
• de rotors : de 3 à 6 suivant les modèles. Ces rotors pivotent d’un vingt-sixième de tour à chaque nouvelle lettre cryptée. Lorsque Scherbius améliora son invention, il mit des rotors mobiles et interchangeables.
• d’un réflecteur, il s’agit d’un câblage interne pour coder la lettre en clair en une lettre chiffrée. Cedispositif est immobile.
• d’un tableau de connexion à fiches (fils) entre le clavier et le premier brouilleur. Il sert à échanger une lettre avec une autre avant qu’elle soit cryptée.
Tout au long de notre TPE, nous étudierons la machine à trois rotors et à 6 fiches.

Le positionnement initial des rotors détermine le cryptage du message. C’est ce qu’on appelle la clé. Cette clé estchoisie selon un carnet de codes dont disposent toutes les personnes impliquées dans le réseau de communication. Ce carnet de codes définissait une clé par jour. Un nouveau carnet était édité chaque mois.
Il est donc évident que ni la clé, ni le carnet de code ne doivent tomber dans les mains des ennemis car ils pourraient alors déchiffrer tous les messages et être à même de déjouer tous les...
tracking img