Enjeux caucase

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet 3 : La question des identités est-elle le facteur d’explication principal des conflits dans le Caucase depuis la fin de la guerre froide ?
Derrière ce sujet nous pourrions penser que le conflit interne ou régional est justifié par le problème d’ethnicité. Par ethnicité il faut comprendreidentité des individus. Dans l’usage savant l’identité renvoie à une catégorie sociale définie par desrègles d’appartenance et par certainescaractéristiques. Les conflits ethniques son particulièrement violent parce que l’appartenance à un groupe ethnique est une source importante de dignité et d’estime d’eux même pour les individus qui suscitent de puissante réaction si les membres du groupe se sentent menacés (Brown). L’identité nationale sont pour les mêmes raison d’efficaces facteur demobilisation.
Hors le Caucase au même de par son histoire est un bonne exemple d’étude politique au même titre que les Balkans. Mais comme nous ne serons jamais de le dire la guerre sont toujours complexe les facteurs son toujours multiple. Et derrière cette question il faut chercher le concept «d’impérialisme russe » face aux intérêt occidentaux.
Ainsi la problématique serait l’enjeu géopolitiquedu Caucase :* le Caucase un nouveau Balkan* ?
Avant de répondre acette question il faut préalablement indiquer quelque élément historique.
foyer antique de nombreuses civilisations disparues
collision entre deux mondes (musulman et chrétien) au grec des conquêtes (grec, romain, ottoman, russe …)
30 millions d’habitant pour 440 440 Km2 situé entre la mer noire etle mer caspienne
Pluralité ethnique et confessionnelle (jusqu'à 6 religions dont 2 dominante chré&mus)
Enormes riches naturel (pétrole, minerais)
Deux Caucase, deux particularités :
Le Caucase du nord constitué de territoire autonome instable au sein de la fédération russe dont l’Ossétie du nord, le Daghestan et la Tchétchénie.
Le Caucase du sudregroupant la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan.
Dans un premier temps nous allons nous intéressé au Caucase dit montagnard à travers l’exemple de la Tchétchénie (I) pour terminer sur le Caucase dit Transcaucasie à travers l’exemple de la Géorgie(II)
I Le Caucase rebelle
Le Caucase du nord peut être divisé en deux, un Caucase russifié (Ossétie du sud)ou la seule tension interethniqueimportante concerne l’opposition des Tcherkesses et des Karatchaï et le Caucase oriental rebelle et islamisé (Ingouchie, Daghestan, Tchétchénie) (A) dont Moscou cherche a faire terre les aspirations sécessionniste nous verrons le bilan (B)
La Tchétchénie, la maladie chronique de la fédération russe Les tchétchène constituent le peuple le plus rebelle et dès la fin de l’URSS amené par leleader Doudaïev ils tentent de sortir de la Russie, elle a toujours refuser la domination des non musulman sur les musulmans elle refuse de signer le traiter d’union en 1992. Le but de cette dérussification et de sortir de l’enclave par l’unification avec les Abkhazes de Géorgie. Mais cela fut un échec car il y avait beaucoup de différences culturelles et Moscou a fait un coup de maître enexploitant a fond les différences ethniques avec les Abkhaze, osséine et ingouches qui son pro russe et justifié les guerres de Tchétchénie. Et les conséquences sont :
L’ancienne Tchétchénie s’est divisé en deux (Ingouchie et Tchétchénie)
1er guerre (1994-1996) avec embargo mais Moscou n’es pas réellement vainqueur car il reste de farouche résistant et une diaspora capable de financerces rebelle.
2èmeguerre (1999) Moscou justifie cette guerre par la volonté des Tchétchène d’indépendance comme l’expression politique des réseaux mafieux criminels et islamisé qui serait manipulé par les puissances étrangère (AR, TURQ) et avec le soutien des USA. Les Tchétchène y voient un comportement néo impérial et néocoloniale.
Une partie de la Tchétchénie est...
tracking img