Enjeux de l'immigration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1827 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nicolas Rinaldi Préparation concours IEP
TES3

Les enjeux de l’immigration dans les sociétés contemporaines

À l’heure du débat sur la laïcité et l’islam piloté par l’UMP, un débat qui fait suite à celui sur l’identité nationale datant de novembre 2009, le parti présidentiel semble, à un an de l’élection présidentielle, disposé à alimenter des discussions amalgamantimmigration, religion et insécurité en des fins électorales. À l’origine, ces débats devaient permettre de réelles discussions sur des sujets complexes et sensibles tels que l’immigration ou l’identité nationale mais, miné par des propos douteux, l’espace public se montre aujourd’hui, en France, incapable d’aborder sereinement ces sujets.
L’immigration, flux continu d’entrée dans un pays depersonnes étrangères pour y séjourner ou s’y installer, est en effet un sujet difficile à évoquer dans les sociétés post-industrielles tant il touche l’économie, l’ordre social, ou encore la notion même d’identité nationale de ces pays.
En quoi a consisté et consiste aujourd’hui l’exemple français en matière d’immigration face à la crise de l’identité nationale ? Quels sont les enjeux économiqueset sociaux de l’immigration dans les sociétés modernes ?
Ayant généreusement eu recours à l’immigration dès le XIX ° siècle, la France tend à réduire celle-ci notamment en réponse à la crise de l’identité nationale mais aussi, de manière concrète, afin de répondre à des enjeux économiques et sociaux complexes.

L’immigration est un facteur essentiel dans la démographie françaisecomme dans celle de toutes sociétés modernes. En effet, la France a eu recours de manière conséquente à l’immigration dès le XIX° siècle. Cet apport humain a permis d’augmenter la population française de plus de 12 millions de personnes depuis 1885. Mais l’immigration ne se limite pas à un simple apport démographique : ses motifs sont divers.
L’immigration peut être professionnelle ouétudiante : tout individu souhaitant travailler ou étudier en dehors de son pays doit alors suivre une démarche lui garantissant ce droit. En France, l’acquisition d’un permis de travail permet cette immigration, par ailleurs facilitée dans le cadre de l’Union Européenne. L’immigration se fait donc entre pays mais aussi entre organisations régionales et internationales. L’immigration peut être politiqueou militaire, permettant de fuir des persécutions. Elle peut être aussi économique, assurant ainsi l’espoir d’un meilleur revenu d’un pays à un autre. L’immigration fiscale est aussi motivante pour tout agent économique cherchant une imposition moins contraignante. Enfin, la volonté d’émigrer peut s’expliquer par le motif familial c’est-à-dire la volonté de rejoindre le conjoint déjà installé.En France, le travail a été le principal vecteur d’immigration. Déjà, à la fin du XIX° siècle, la forte demande de main d’œuvre, combinée à la résistance des ruraux à l’exode, nécessite une importante immigration. On dénombre, en 1876, 655 000 étrangers en France, qui devient alors le premier pays d’immigration d’Europe, soutenu par une forte croissance économique. Considéré comme uneexception, notre pays est, selon une célèbre formule, « un pays d’immigrants dans un continent d’émigrants ». Ce sont alors des travailleurs belges qui vont s’installer en France afin d’extraire le charbon des complexes miniers du Nord de la France. Ils sont alors suivis par une « vague » d’immigrants italiens qui travaillent dans les usines françaises. Entre les deux grandes guerres, la France est laterre d’immigration en Europe de par ses nombreuses pertes de la première guerre mondiale et du gain de départements industriels en Alsace et en Lorraine. Ainsi, en 1931, les nationalités étrangères représentent près de 7 % de la population du pays. Dans les années 1960 et 1970, l’immigration maghrébine s’intensifie fortement en France dans le cadre de la décolonisation et du besoin de main d’œuvre...
tracking img