Enjeux petroliers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ENJEU PETROLIER

L’énergie occupe une place vitale dans le monde actuel et le pétrole en fournit près de la moitié.

L’exploitation du pétrole comprend plusieurs phases successives : l’exploration, la production, le transport par oléoduc, le transport maritime, le raffinage, la distribution.

Chaque phase peut être localisée à un endroit différent et les agents économiques qui participent àl’activité pétrolière peuvent être soit verticalement intégrés, soit n’intervenir qu’à l’un des stades du circuit.
Pétrole et gaz naturel représentent aujourd’hui, grosso modo, les 2/3 de la consommation mondiale d’énergie.
Le pétrole à lui seul représente 40%.
Part des principales sources d'énergie dans la production mondiale d'énergie en pourcentage entre 1970 et 2003


Les réserves depétrole prouvées se trouvent, pour les 2/3, en Arabie Saoudite, Irak, Iran et Kuweit. Au rythme actuel des productions et donc de l’épuisement des réserves, vers 2020 ces 4 pays détiendront 80% des réserves de pétrole. A la même date l’UE (Europe des 15) dépendra, pour son pétrole, à 90% de l’extérieur.
Part des régions dans les réserves mondiales prouvées de pétrole brut en pourcentage

Lerisque géopolitique lié à la localisation des réserves de pétrole entraînera au pire des conflits armés, au mieux une envolée des prix du pétrole par le seul mécanisme de la loi de l’offre et de la demande d’où vulnérabilité économique des pays gros consommateurs et non ou sous producteurs.
Les ressources pétrolières
En 2003, la production des pays de la Caspienne (exceptés l’Iran et la Russiequi ne produisent pas encore en offshore) s’élevait à 1,5-1,7 million de barils par jour. En 2010, elle devrait se situer entre 2,4 et 5,9 millions de barils par jour. Sont principalement concernés les pays du nord de la Caspienne : le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan. Avec une consommation faible, ils exportent une grande partie de leur pétrole.
A savoir : 1 tonne = 7,3 barils 1 baril/jour = 50tonnes/an
Kazakhstan


Plateforme de forage
© Ambassade du Kazakhstan
Production
En 2004 : 51 millions de tonnes (environ 1 million de barils par jour), soit 12 % de plus qu’en 2003, prévisions : 58 millions de tonnes en 2005 et 150 millions en 2015.

Réserves
17,8,4 milliards de barils de réserves prouvées et entre 30 et 50 milliards de barils de réserves possibles. Ces pronosticsparticulièrement optimistes sont ceux du ministre kazakh de l’énergie et des ressources minérales, Victor Chkolnik, lors d’une conférence à Londres en juillet 2002, suite à la découverte du gisement de Kachagan, en grande partie encore inexploré.

Nous sommes maintenant en train de traverser le maximum historique de la production pétrolière mondiale.

Anthony Sampson, en 1975 se posait à laquestion : « La plupart des problèmes de l’industrie pétrolière sautaient déjà aux yeux lors des premières années de son existence et dès son démarrage soudain en Pennsylvanie voici un siècle ; en l’occurrence, les alternances de pénurie et de surabondance, les fiévreux écarts de prix, les batailles entre producteurs et distributeurs, l’interdépendance entre produits pétroliers et enfin la grandequestion : qui devait contrôler le pétrole ? »

L’exploitation du pétrole est conditionnée par sa découverte ; or la recherche pétrolière est une activité aléatoire.

Le caractère incertain de la recherche donne une importance particulière à l’autofinancement puisque les sociétés sont obligées de financer sur fonds propres leurs travaux de recherche.

En terme de diversification des sourcesd'approvisionnement, les différents chocs pétroliers ont amené les prix du brut à un niveau suffisamment élevé pour que les exploitations pétrolières en pleine mer ou en Sibérie deviennent rentables.

C'est d'ailleurs à partir du début des années 1980 que l'extraction pétrolière en offshore a véritablement commencé.

Aujourd'hui, le futur de l'extraction est envisagé dans l'offshore très...
tracking img