Enjeuxeuropebaces

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2419 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1

Les enjeux européens depuis 1989
Manuel p 228 à 251 Initialement conçue pour faire face au bloc soviétique et devenue une grande puissance commerciale, la CEE, Communauté économique européenne, puis l’UE, Union européenne, sont confrontées au défi de la réunification du continent européen. La fin des démocraties populaires, en 1989, et la disparition de l’URSS, en 1991, modifientprofondément la donne géopolitique en Europe. La fin de la guerre froide introduit l’instabilité en Europe : les Etats fédéraux explosent et se dissocient ; 17 nouveaux Etats voient le jour, la guerre réapparaît sur le continent, dans l’ex-Yougoslavie. Désormais la construction européenne peut se réaliser à l’échelle du continent, mais comment concilier approfondissement et élargissement et les mener defront ? Dans un contexte international nouveau, la CEE, Communauté économique européenne, se transforme pour donner naissance à l'UE, l'Union européenne, et l'élargissement et l'intégration de l'Europe se poursuivent.

I. L’apres guerre froide : un contexte international nouveau. 1°) La réunification de l’Europe La disparition du rideau de fer permet à l’Europe de retrouver son unité géographique.L’OTAN propose un partenariat aux anciens membres du pacte de Varsovie et intègre trois d'entre eux : Pologne, République Tchèque et Hongrie. 10 PECO, pays d'Europe centrale et orientale (anciennes démocraties populaires), entrent dans l’UE entre 2004 et 2007 (+Chypre et Malte en 2004) 2°) A l’Est, une douloureuse adaptation 1989 : les PECO s’émancipent de la tutelle soviétique mais la sortie ducommunisme est difficile. a) Au plan politique, la passage à la démocratie L’arrivée au pouvoir de nouveaux dirigeants ne résout pas les problèmes de ces pays, car les anciens cadres communistes restent très influents, ce qui entraîne des désillusions dans la population. b) Au plan économique, la transition vers l'économie de marché – Un héritage très lourd • les productions sont de qualité médiocre,des industries vieillies, la productivité est faible, les capitaux nationaux sont insuffisants. • les dirigeants d'entreprise manquent d'expérience en matière de gestion – Une forte pénétration du capital étranger, ouest-européen, entraîne une mise à niveau brutale de l’appareil de production. Conséquences : • des fermetures d’usines • une augmentation du chômage et une une forte inflation quirenforcent la pauvreté Le redressement ne commence pas avant 1992 Doc 2 p 232 Graphique : de l'effondrement à la reprise économique

2 3°) Le drame yougoslave. a) Un Etat multinational – L’Etat yougoslave : un Etat fragile. Un Etat fondé en 1918 pour rassembler les Slaves du Sud. Un état fédéral, constitué de six républiques, dont la cohésion est assurée par l'autorité du parti communiste et deson leader, Tito. Cet Etat ne survit pas à l’effondrement du communisme en 1989. Manuel p 234 Carte – Ses composantes forment une véritable mosaïque : • Une majorité de Slaves : les Slovènes et les Croates, de religion catholique ; les Serbes, les Monténégrins et les Macédoniens, de religion orthodoxe ; des Bosniaques de religion musulmane • Des minorités non Slaves : les Hongrois de Voïvodine etAlbanais du Kosovo. b) L'affrontement des nationalismes – La dislocation du pays • 1991 : la Slovénie et la Croatie proclament leur indépendance. • 1992 : La Bosnie proclame son indépendance. – La guerre en Bosnie • En Avril 92, la Serbie, dirigée par Slobodan Milosevic, envoie des troupes en Croatie et en Bosnie, pour protéger les minorités serbes qui y vivent, ce qui délenche une guerre de troisans. • Les principales victimes sont les Croates et les Musulmans : bombardements de populations civiles (à Sarajevo notamment), « purification ethnique », c'est-à-dire, politique qui vise à modifier la composition ethnique d'une population, par le massacre ou l'expulsion des minorités. On voit réapparaître des camps de concentration. – Une solution difficile à trouver L’UE divisée se montre...
tracking img