Enluminure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1705 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Enluminure ou miniature


Lettrine enluminée
Les termes enluminer, enluminure et enlumineur apparaissent au XIIIe siècle et sont formés à partir du latin illuminare (éclairer, illuminer, et, au sens figuré, mettre en lumière).
Le terme "enluminure" est souvent associé à celui de "miniature". Le mot "miniature" vient du latin minium, désignant un rouge vermillion. Jadis, le termes'appliquait, de préférence, aux lettres ornementales majuscules (lettrines) dessinées en rouge sur les manuscrits ; puis le rapprochement (sans fondement étymologique) avec les mots minimum, minuscule, s'est opéré, et la miniature a désigné les images peintes, de petite taille, comparées aux tableaux et aux peintures murales (fresques). S'appliquant à toute représentation de format réduit, le terme a doncdésigné également les petites scènes peintes sur d'autres objets que les manuscrits.
On peut donc parler de manuscrits enluminés, de manuscrits à miniatures, et même de manuscrits à peintures, comme le font certains spécialistes, puisque l'artiste chargé de cette part de l'œuvre était nommé pictor au Moyen Âge, pour le distinguer du scriptor (étymologiquement ce terme a donné scribe c'est-à-dire"celui qui écrit", mais copiste est plus adapté pour le Moyen Âge) chargé de la seule copie du texte.
Les types d'enluminure
L'enluminure n'est pas, comme le veut une idée reçue, que la simple lettre mise en couleur par les copistes en début de chapitre ou de paragraphe, permettant ainsi de saisir facilement la structure du texte.
Sur le plan matériel, un ouvrage écrit comporte un texte dont lescaractères ont une forme: lorsque l'écriture a une fin esthétique, on parle de calligraphie. L'étude des écritures anciennes est l'objet de la paléographie.
L'enluminure tantôt se mêle au texte et tantôt s'en éloigne, au point même, parfois, de ne plus entretenir aucune relation avec lui. On peut établir les distinctions suivantes, tout en notant leur caractère arbitraire, les artistes mêlantvolontiers les genres.
· Scènes figurées (historiées)
· Pleines pages (ex. les Beatus)
· Insérées entre deux paragraphes ou chapitres
· En marge
· Compositions décoratives
· Bordures (ex. les manuscrits flamands du XVe siècle)
· Bandeaux marginaux
· Cartouches
Ce sont des ornements en forme de parchemin dont les extrémités sont enroulées (généralement en sens inverse) destinés à recevoir,dans la partie centrale une inscription.
· Frontispices
Composition placée en première page.
· Fins de lignes
Motif plus ou moins allongé, ayant la hauteur du corps des lettres, et destiné à combler le vide entre le dernier mot écrit et la marge de droite.
· Signes de paragraphes ou pied de mouche
Lorsque le texte est copié en continu, un motif peint, assez simple et stéréotypé, marquait laséparation entre deux paragraphes ou entre deux versets du texte original.
· Grotesques ou drôleries
Dans les marges, en-têtes et pieds de pages des manuscrits gothiques tardifs, on voit, parmi les entrelacs végétaux des créatures oniriques plus ou moins monstrueuses et comiques. Le terme grotesque vient de l'italien pittura grottesca, qui désignait des images peintes découvertes à partir du XVesiècle à Tivoli dans la Villa Hadriana, le mot grottes désignant jadis les monuments enfouis.


Pontifical (Liber Pontificalis) d'Albert de Sternberg, 1376. Exposé au monastère de Strahov
· Initiales ou lettrines
· Lettres peintes ou rubriquées (du latin ruber, rouge)
· Lettres simples (leur étude se partage entre l'esthétique et la paléographie)
· Lettres champies
Ce sont des lettres, laplupart du temps dorées, placées sur un fond peint, réhaussé de motifs stéréotypés.
· Lettres filigranées
Ce sont des lettres décorées d'un motif d'inspiration végétal dessiné à la plume fine
· Lettres ornées (lettres cadres)
Elles sont constituées par le dessin de la majuscule auquel s'ajoutent des entrelacs, des plantes, des animaux et même des personnages, sans qu'il s'agisse d'une scène...
tracking img