Enseignant bts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2540 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peine de mort – Cinéma
Elément de suspense absolu -la résolution de l'intrigue ou la vie, envisagée comme une possibilité de dramatisation extrême de l'histoire, ou sujet de film à thèse, la peine de mort a toujours inspiré les cinéastes du monde entier.
Ce présent dossier essaiera donc d'analyser le traitement de la peine de mort par le cinéma et d'expliquer comment le cinéma engagé en luttantcontre la peine de mort, a parfois permis la prise de conscience de l'absurdité de celle-ci.
I - Données sur la peine de mort
Définition : La peine de mort ou peine capitale est une peine prévue par la loi consistant à retirer la vie à une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de « crime capital ». La sentence est prononcée par l'institution judiciaire à l'issue d'unprocès. En l'absence d'un procès, ou dans les cas où celui-ci n'est pas réalisé par une institution reconnue, on parle d'exécution sommaire, d'acte de vengeance ou de justice privée.
A) Histoire
La peine de mort est l'une des premières sanctions pénales. Appliquée, au moins depuis l'Antiquité (et peut-être même avant), elle est présente dans les textes juridiques les plus anciens comme dans le coded'Hammourabi (texte de loi babylonien : -1750av JC). Le mouvement abolitionniste commence à prendre de l'ampleur au début XIXe siècle.

Des traces de textes juridiques sur la peine de mort ont été retrouvées dans de nombreuses civilisations au cours de l'histoire. Les Mésopotamiens, les Grecs anciens, les Romains et les hommes du Moyen Âge appliquaient la peine de mort. Cependant au XXIe siècle,la peine de mort n’a pas disparu et connaît encore de nombreux soutiens.
Peine de mort : origine historique
Son rôle originel est essentiellement la dissuasion (pour faire face à des populations non-éduquées et de rares élucidations de crimes) et la mise hors d'état de nuire, à une époque où le système carcéral n'était quasiment pas développé.
Quelques chiffres :
En 2009, 140 pays sur 192l'ont aboli ou ne l'applique plus.
Plus de 5 700 exécutions ont été pratiquées en 2008 par 26 pays différents (dont 93% dans cinq pays : Chine=5000, Iran=346, Arabie saoudite=102, Pakistan=63 et Etats Unis=37) => selon Amnesty International.
Aux États-Unis, 15 états sur 50 ne la pratiquent pas et le nombre d'exécutions est en baisse ces dernières années (71 en 2002 ; 37 en 2008). De même, lenombre de condamnations à mort a été divisé par 3 en dix ans, passant de 317 en 1996 à 114 en 2006. Le mercredi 16 avril 2008, la Cour suprême des États-Unis a jugé l'injection létale constitutionnelle, et a mis fin au moratoire sur la peine de mort qui avait commencé le 25 septembre 2007 la jugeant constitutionnelle. Un premier moratoire avait déjà eu lieu dans les années 70.
En 2009, le nombred'exécutions a été ramené à 52. Il y a plus de 3200 détenus condamnés à mort.
La grande majorité (90%) des exécutions a lieu dans les États du Sud, le Texas détenant le record.
Méthodes depuis 1976 (fin du premier moratoire)
L'injection létale est une méthode d'exécution qui consiste à injecter un ou plusieurs produits à un condamné par voie intraveineuse. +de 1000 aux USA
Le thiopental sodique(ou autre barbiturique) est utilisé pour faire perdre connaissance. Les produis qui suivent paralysent les mouvements musculaires puis provoquent un arrêt cardiaque.
L’électrocution (chaise électrique) est la seconde méthode bien qu’aujourd’hui en net recul (moins d’une électrocution par an) + de 150 aux USA
La chambre à gaz : 11 aux USA n’est plus en vigueur depuis 1999.
La pendaison : 3 auxUSA La mort par pendaison à forte chute provoque une rupture des cervicales, la mort est certes violente mais elle est instantanée. Elle est toujours utilisée au Japon, en Inde ou encore à Singapour.
Le peloton d’exécution : 2 aux USA
Ailleurs dans le monde il existe toujours la décapitation en Arabie Saoudite à l’aide d’un sabre, la lapidation (Iran, Afghanistan, Pakistan), la crucifixion...
tracking img