Entraide nationale au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4110 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ENTRAIDE NATIONALE AU MAROC
L’action sociale menée par l’Entraide Nationale depuis sa création a toujours été orientée vers la satisfaction des besoins des populations en situation de précarité. En effet, l’analyse des besoins de cette population met en exergue un certain nombre de déficits sociaux nécessitant une action permanente dans la proximité.
Pour la résorption de certains déficits,l’Entraide Nationale a mis en place un programme d’intervention basé sur les axes suivants :
• Appui à l’éducation et à la scolarisation ;
• Formation et insertion des jeunes déscolarisés ;
• Assistance et soutien aux démunies ;
• Développement de l’Ingénierie sociale.
Ces axes sont développés dans le cadre de la mise en œuvre de la politique gouvernementale arrêtée par le Ministère duDéveloppement Social, de la Famille et de la Solidarité. Mais également, et à travers tout le Royaume, dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Entraide Nationale et l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), signée à Béni Mellal le 22 septembre 2006 en présence du Premier Ministre et des ministres membres du comité stratégique et du comité de pilotage de l’INDH, lesautorités locales, les collectivités locales, la société civile et le secteur privé.
Ce partenariat a permis de mettre en place un nombre important d’institutions sociales de proximité dont le nombre dépasse 2.755 établissements, les bénéficiaires des services sociaux dispensés par ces institutions ont avoisiné 263.323 en 2009.
Un nombre important de bénéficiaires ont pu s’insérer correctement dans lasociété, notamment ceux et celles ayant suivi des formations qualifiantes au niveau de l’apprentissage dans les centres d’éducation et de formation, au moment ou d’autres, plus jeunes, continuent leur scolarisation dans les différentes structures sociales qui les prennent en charge.
Il est cependant agréable de mettre en valeur les résultats du projet ALEF de l’USAID, qui nous a permis, à traversune coopération exemplaire, de relever le défi des « DAR TALIBA de qualité », dans la mesure ou , grâce à ce projet, nous avons pu baisser le taux de déscolarisation dans les Dar Taliba concernées à moins de 1%, au moment ou nous avons fait croître le taux de réussite à plus de 80%, grâce à un encadrement psycho-social et pédagogique de qualité, dans le cadre d’un partenariat tripartite entrel’Entraide Nationale, l’US AID et le Ministère de l’Education Nationale.
On peut citer également le partenariat entre l’Entraide Nationale et la Fondation Marocaine de l’Etudiant à travers lequel des bacheliers issus des établissements de protection sociale (EPS) sont inscrits gratuitement dans des grandes écoles supérieures privées, ces jeunes deviennent, généralement, à partir de la deuxième année desmajors de promotion ou, au minimum, parmi les cinq premiers.
Enfin, les résultats enregistrés au baccalauréat par les bénéficiaires des EPS sont de plus en plus encourageants, dans la mesure où leur nombre est passé de 603 en 2007 à 768 en 2009, et ce qui fait plaisir aussi c’est que le nombre de mentions est passé de 113 en 2007 à 153 en 2009 dont 5 avec mention très bien.
Ces expériencesdémontrent que lorsque les conditions favorables à l’épanouissement de nos jeunes sont assurées, les résultats ne se font pas attendre ; c’est pour cela que l’Entraide Nationale œuvre à ce que les institutions sociales puissent être dotées de ressources nécessaires à leur bon fonctionnement. Ceci n’est possible que si l’Etat accorde suffisamment de subventions à ces associations qui rendent un serviceinestimable au pays, car ces associations ont aujourd’hui l’obligation de respecter les stipulations de la loi 14-05 relative à l’ouverture et à la gestion des Etablissements de Protection Sociale.
Cette loi définit un ensemble de normes à respecter, dont des normes d’encadrement, notamment spécialisé, des normes techniques et des normes de bonne gouvernance. Pour respecter ces normes,...
tracking img