Entreprendre au gabon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Entreprendre au Gabon

Le Gabon est un pays dit « en voie de développement ». De nombreux investisseurs étrangers viennent investir dans des placements comme la filière pétrolière. En effet, le Gabon présente une bonne opportunité dans ce domaine. Mais il détient de nombreuses autres opportunités dans différents domaines. Néanmoins, créer une entreprise, avoir accès à des sources de financementest parfois très difficile, notamment pour l’entrepreneur Gabonais.
Nous allons donc étudier dans une première partie la situation générale de la compétitivité du pays et les domaines porteurs de l’économie, afin de démontrer que le Gabon a la possibilité de devenir un pays moteur dans l’économie de la région. Nous verrons ensuite dans une deuxième partie les caractéristiques de la créationd’une entreprise : les structures d’appui, les formalités d’un enregistrement, et enfin les sources de l’accès au crédit.

Partie 1 : Profil économique du Gabon
1. Le profil de compétitivité
Nous allons dans cette partie montrer les différents critères de la situation gabonaise, afin de comprendre si le pays a une bonne compétitivité, ou s’il y a au contraire de graves impasses à sondéveloppement.

a) Données globales
| GABON |
PIB | 21,26 milliards de dollars |
PIB/habitant | 14 000 dollars |
Taux de croissance | 2009 : -1,1%2008 : 2,3%2007 : 5,6% |
Taux de chômage | 21% |
Taux d’épargne (% du PIB) | 44% (fort) |
Réserves extérieures | 4,1 (en 2009) |
Source : Tableau réalisé à partir des données du CIA The World Factbook et du World Development Indicators de laBanque mondiale

b) Niveau d’éducation
| GABON |
Taux d’alphabétisation (+ de 15 ans) | 63,2% |
Hommes | 73,7% |
Femmes | 53,3% |
Source : Tableau réalisé à partir des données du CIA The World Factbook
Le niveau d’éducation global du pays est un point négatif à son attractivité, car un investisseur aura besoin d’une main-d’œuvre qualifiée, que ce soit en petit ou en grand nombre.c) Santé
| GABON |
Mortalité infantile | 51,78‰ |
Espérance de vie | 53,11 ans |
Taux de la population vivant avec le SIDA | 5,9% |
Taux d’accès à des sanitaires (improved sanitation facilities) | 33% |
Source : Tableau réalisé à partir des données du CIA The World Factbook et du World Development Indicators de la Banque mondiale

d) Age de la population

Figure réaliséeà partir des données du World Factbook
L’âge médian est de 18,6 ans. Cela pourrait être un très bon facteur de compétitivité, car une population jeune est en général plus dynamique qu’une population vieillissante. De plus, le taux de chômage est extrêmement élevé. Malgré cela, le Gabon n’arrive pas à tirer parti de ces avantages. En effet, d’après l’ « étude sur la diversification des sources dela croissance économique du Gabon », 2008, de la Banque Africaine de Développement, la main-d’œuvre est au Gabon 15 à 20% plus cher qu’au Cameroun. Elle est globalement plus élevée que tous les pays d’Afrique subsaharienne, plus particulièrement à Libreville.

e) Infrastructure
| GABON |
Utilisateurs internet | 90 000 |
Chemin de fer | 814 km |
Routes pavées | 9 170 km |Aéroports (routes pavées) | 14 |
Source : Tableau réalisé à partir des données du CIA The World Factbook et du World Development Indicators de la Banque mondiale
La Banque Africaine de Développement explique qu’un investisseur ne peut pas espérer vendre sa production seulement au Gabon. Mais son niveau d’infrastructure est un point très positif pour sa compétitivité et son attrait, car cela lui permetd’être bien intégré aux marchés régionaux et mondiaux.

f) Répartition par secteur
Le Gabon compte une population active de 626 000 personnes.

Figure réalisée à partir des données du World Factbook

Figure réalisée à partir des données du World Factbook
On voit sur ces graphiques que 98% du PIB vient de l’agriculture. Il vend très peu de produits transformés, mais seulement des...
tracking img