Entreprises reseaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ENTREPRISES RESEAU ET RESEAU D’ENTREPRISES
Qu’est ce qu’une entreprise réseau ?
Définition
Frédéric Fréry, 1996 : C’est une structure qui rassemble des entreprises capitalistiquement indépendantes au sein d’une même chaine de valeur. Chacune se spécialise sur ses compétences fondamentales et d’insère dans une série de transactions plus ou moins récurrentes avec les autres en fonction dela demande. Le cycle conception-fabrication-commercialisation, plutôt que d’être intégré au sein d’une même firme, est partagé entre les membres financièrement autonomes d’un réseau, coordonnés par des relations commerciales.
Brigitte Rorive, 2003 : caractéristiques de l’entreprise réseau :
Organisation en unités ou équipes de travail largement autonomes, de plus en plus virtuelles ;Dilution des frontières internes et externes, autant géographiques que hiérarchiques ou fonctionnelles ;
Usages de formes multiples de partenariat, d’externalisation et de partage de MO
Dissociation des enveloppes juridiques et organisationnelles ;
Coordination horizontale et décentralisation supplante de plus en plus la structure pyramidale.
« Cetteévolution a pour effet une mobilité constante des périmètres de l’entreprise […]. Le jeu des interdépendances à l’œuvre dans ce type d’organisation fait que le pouvoir se décentralise et que la coordination devient un élément essentiel de son fonctionnement. L’entreprise devient alors véritablement un réseau c'est-à-dire un ensemble de nœuds liés entre eux par des connexions, dans lequel les liensentre éléments comptent davantage que les éléments eux-mêmes ».
Différents modes de coopération entre les entreprises et différents modes d’échanges au sein d’un e entreprise réseau
Différents modes de coopération possibles Les relations interentreprises se sont considérablement développées depuis un certain nombre d'années. L'exacerbation de la concurrence impose en effet auxentreprises de s'adapter très rapidement aux impératifs du marché. La multiplication des contrats commerciaux, et des contrats de coopération dans le domaine industriel ont pour objectif de permettre aux entreprises d'atteindre très rapidement un niveau de compétitivité significatif en favorisant les synergies. Les accords interentreprises permettent, par ailleurs d'atteindre beaucoup plus rapidement unemasse critique permettant de réaliser des économies d'échelle. Les structures organisationnelles deviennent plus légères, plus souples, et, grâce à la conclusion d'accords ou la création de structures de coopération, les entreprises peuvent mettre en place des stratégies de qualité, développer leur capacité d'innovation ou augmenter leur productivité ainsi qu'accroître leur flexibilité. En bref, lamise en place de techniques de coopération permet d'accroître la compétitivité de l'entreprise.
Traditionnellement, on distingue deux techniques de coopération interentreprises :
les accords de type contractuels.
les techniques sociétaires de coopération (consistant dans la mise en place de véritables structures de coopération avec ou sans création de personne morale nouvelle.).I -- Les différentes structures de coopération.
A -- Les structures de coopération sans création de personne morale.
B. -- Les structures de coopération avec création de personnes morale.
Ex : De type corporate venture capital (CVC) pour le financement de projets à risque p192
On peut retenir ici quatre techniques :
la technique de la Société par Actions Simplifiées (SAS) :la société par action simplifiée est une société de sociétés. Il s'agit ici en quelque sorte de permettre à des sociétés de constituer entre elles une personne morale nouvelle destinée à concrétiser un accord de coopération et destinée à faciliter la mise en œuvre de stratégies communes.
La technique du G. I. E. (Groupement d'Intérêt Economique). Un G. I. E. est un...
tracking img